trois beaux livres originaux pour les enfants cartes editions rue du monde cartes populations animaux spécialités europe asie afrique amérique océanie beaux dessins histoire naturelle Hachette animaux végétaux minéraux classification Cent vues d'Edo Hiroshige estampes japonaises blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR https://prgr.fr
Lecture,  marmots

Trois beaux livres originaux que j’aime feuilleter avec mes enfants

Figurez-vous que j’ai subitement eu l’envie de vous présenter trois beaux livres, dont deux ne sont pas prévus à la base pour les enfants, mais que les miens aiment beaucoup. Au panthéon littéraire de Lapin et Chaton, il y a bien sûr tous les classiques de l’école des loisirs : « La soupe aux frites », « Les trois brigands » et « Le géant de Zeralda » du regretté Tommy Ungerer, « Manger un loup » de Ramadier et Bourgeau, « Choudoudou » de Dorothée de Monfreid… qui rencontrent toujours un vif succès. 

Mais ces livres là sont moins connus, et sont surtout absolument somptueux, chatoyants, captivants. Ils changent agréablement des lectures habituelles pour enfants :

 Catégorie Voyage autour du Monde : « Cartes »

de Aleksandra Mizielinska et Daniel Mizielinski, Editions Rue du Monde, 25€80

 

Comme son nom l’indique, ce sont de magnifiques représentations de pays des cinq continents. Sur chaque carte figurent le nom, la capitale, la langue, le nombre d’habitants et la superficie (pratique pour les exposés de géographie des grands, aussi). C’est une véritable invitation au voyage ! Ce livre se démarque réellement par la qualité de ses illustrations.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les images fourmillent de détails absolument adorables. On y trouve évidemment une foule d’animaux, des fleurs et des fruits, des spécialités culinaires et même certaines particularités culturelles et historiques. Chaton adore se plonger dans l’observation des images, regarder chaque petit personnage, retrouver des animaux qu’il connaît et en découvrir d’autres… Un grand succès ici ! Cela changera agréablement des livres de princesses ou de pompiers, pour un cadeau d’anniversaire, en introduisant un peu d’originalité et d’intérêt. Accessoirement, l’enfant serait même susceptible de se cultiver... ouh la la, attention !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Catégorie Naturaliste : « Histoire Naturelle »

Editions Flammarion, 29€90

Cet ouvrage classifie les minéraux, végétaux et animaux par classes, sous-classes, espèces, sous-espèces et embranchements divers, du caillou le plus banal à la baleine bleue en passant par les orchidées, les algues et les perroquets. Chaton qui ambitionne de devenir voleur, pirate, aventurier ou archéologue selon les jours, a été conquis par ces planches photographiques remplies d’exotisme et de mystère. De plus comme beaucoup d’enfants, il est un peu maniaque et aime bien classer, trier, regrouper. Voir sur une même page toutes les espèces de perroquets est donc très excitant pour lui. A la base, je l’avais acheté pour Poupette, puis le livre a migré de sa chambre à la bibliothèque des petits (ne suscitant, curieusement, pas autant de protestations que la triste affaire du mascara dans le bain).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Par égard pour Maman Lempicka et tous les arachnophobes, et pour tous les serpentophobes, ratophobes et sourissophobes, je n’ai pas montré ces pages bien que l’envie ne m’en ait pas manqué: un superbe spécimen de mygale s’étalait sur une double page. (pages 266-267 pour ceux qui voudraient acquérir ce livre mais souhaitent qu’au préalable, une personne compatissante ôte délicatement à l’aide d’un cutter aiguisé ces animaux traumatisants).

Vous y apprendrez que « Erismature » n’est pas une injure du capitaine Haddock, mais un canard d’Amérique du Nord et que parler de « Vieille Coquette » n’a rien de sexiste quand on est pêcheur, puisqu’il s’agit d’un poisson bleu et orange. Ce livre peut convenir à tout âge, puisqu’il fascine les petits, renseigne utilement les moyens et peut même servir si votre grand décide de faire une licence de biologie. Tout bénéfice, donc.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le troisième livre n’est pas du tout prévu pour les enfants (quoique fort correct). Néanmoins, nous avons passé de très bons moments à feuilleter ensemble…

Catégorie Estampes Japonaises : Cent vues d’Edo par Hiroshige

Mikhaïl Ouspenski, Editions Parkstone. N’est plus édité mais se trouve d’occasion

 

Vous en avez marre des tracés subtils et délicats des Lapins Crétins ou de Totally Spies ? J’ai ce qu’il vous faut.

Hiroshige est un célèbre peintre japonais, né au XVIIIe siècle et contemporain de Hokusaï, qui a représenté le mont Fuji sous toutes les coutures. En particulier, il a peint Cent vues de la ville d’Edo, ancienne Tokyo. Une exposition lui était consacrée, avec d’autres artistes japonais, au Musée Guimet il y a 2 ans : une splendeur. J’aime les estampes japonaises au moins autant que les loukoums à la pistache (quand ils viennent d’Istanbul. Tiens, d’ailleurs, il en reste encore trois dans la boîte… Vais-je les manger en douce ce soir ? C’est bien possible). J’ai même une estampe, dans une boîte, bien à plat, qui attend toujours que 1/ nous l’encadrions, 2/ que nous négocions avec mon époux pour savoir qui sera chargé de la tâche fatidique : percer le trou et potentiellement saloper le mur. Autant dire que cette estampe n’est pas prête d’être accrochée, et c’est bien dommage. Je vous vois venir : non, je ne l’ai pas volée à l’exposition. Je n’ai pas réussi. Je l’ai payée avec mes économies. Je suis fan des estampes japonaises, et j’aime beaucoup ce style très épuré et tout en suggestion, qui a été une telle source d’inspiration pour les auteurs de bande dessinée.

Bref, en attendant de contempler un jour mon estampe dans mon salon, je me console comme je peux avec ce livre splendide qui me dépayse au bout de quelques pages. Grâce aux estampes japonaises, le Japon fait partie de mes destinations rêvées, même si (je ne suis pas complètement dans les vappes) le Japon actuel n’a sans doute plus grand chose à voir avec celui d’Utawa Hiroshige. Il se dégage tant de poésie et de délicatesse de ces estampes, de ces branchages délicats aux feuilles ajourées, que, que, que… je ne sais même plus. J’en profite pour vous signaler en passant que j’aime également beaucoup les haïkus, petits poèmes japonais en trois vers au fort pouvoir évocateur. Mais rassurez-vous, je n’en lis pas tous les soirs : comme tout le monde, je scrolle sur instagram.

Revenons à nos estampes : Chaton aime beaucoup observer les petits personnages qui voyagent sur les sentiers du Japon, se prennent la pluie, boivent leur thé, tentent de faire avancer leur âne. Venez, je vous emmène au Japon.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tant qu’à vous faire des confidences, je suis encore plus émerveillée par les estampes japonaises depuis que j’ai vu comment elles étaient imprimées : pas sur une laser Epson, mais sur des planches de bois gravées et évidées, avec autant de planches (en relief) que de couleurs. Ce n’est pas très clair dit comme cela, alors si vous avez un peu de temps, allez regarder cette vidéo. L’étape de l’impression est autant une performance artistique que la création de l’estampe elle-même.

Je m’emballe, je m’emballe, et vous vous dites sans doute : « Oui, tes bouquins, c’est adapté à un enfant comme un bonnet d’âne à un évêque, ou l’inverse ». Je vous répondrai que certains parents ont le courage surhumain, la folie ou l’inconscience, d’emmener leurs enfants dans des musées. Moi, je suis flemmarde, et c’est ma solution zéro-fatigue et non polluante, si l’on comptabilise le transport, les sandwichs et les bouteilles d’eau (regardez un peu mon auréole verte qui clignote) pour leur faire connaître l’art. 

Parce que bon, « Tchoupi fait un gâteau », on est d’accord que l’on s’en lasse quand même rapidement, et qu’on a vite fait d’en tirer toute la substantifique moëlle, non ?

PS : il va sans dire que cet article n’est pas sponsorisé et que j’ai acheté moi-même tous ces bouquins. Non mais !

Il faut absolument que tout le monde le sache ! je partage :

31 commentaires

  • Pascale

    Merci pour les éclats de rire du matin! (QUI va faire le trou et donc saloper le mur, l’auréole verte qui clignote, les pages enlevées au cutter, -j’ai vraiment noté les pages, merci-,..)

    et Merci aussi pour ce post culturellement rafraîchissant, nos enfants aussi admirent sans fin les livres d’ornithologie et d’entomologie (héritage du papa, maman c’est plutôt pâtisserie-logie et romans-logie)

    comme vous, je suis fan de Haïkus et d’estampes, comme vous j’aimerais m’y plonger pour de vrai, et comme vous je scrolle Pinterest et Instagram, et comme vous : j’en rigole!

    Je me permets de vous conseiller un superbe album qu’on ne se lasse pas de lire et d’écouter… « Shiro et les Kamishibaï » (grand album superbement illustré, CD, et l’histoire est profondément belle et généreuse. Ed. Utopique)

    belle journée à vous!

    Pascale

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci beaucoup Pascale pour ce gentil commentaire ! Si vous avez des conseils de livres en pâtisserie-logie, je suis preneuse, rien que d’imaginer des tartes aux pommes de toutes tailles et de tous pays sur une même page, je m’évanouis de bonheur 🙂 l’entomologie, en revanche, je suis moins fan, mais je ne suis pas hostile non plus.
      merci pour la référence de livre, je vais regarder cela presto !
      bonne journée et à bientôt 🙂

  • Charlotte - Enfance Joyeuse

    Moi je trouve que ton idée est super ! Sensibiliser les enfants à d’autres choses que leurs livres pour enfants c’est leur permettre d’avoir vue sur le Monde. Les livres que tu as choisi sont tous très beaux, précieux et ce sont bien des qualités que recherche un enfant dans son matériel ! Merci pour ce joli partage !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci beaucoup Charlotte ! Je suis ravie que cela te plaise. Il existe aussi un petit livre d’estampes, « le petit Tokkaïdo » de Hiroshige encore, sous forme d’accordéon, très rigolo, quoi qu’un peu fragile 🙂 Ce sont des estampes qui illustrent une route qui traverse le Japon, les étapes d’un pélerinage si je me souviens bien.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci beaucoup ! en effet c’est un livre splendide, incroyable de détails et de précision !

  • 3kleinegrenouilles

    Ce sont de très beaux livres. Mon aîné a reçu celui sur les cartes (en allemand) à Noël et je suis à peu près sûre que « Histoire naturelle » va rejoindre sa bibliothèque pour son anniversaire… Merci pour ces idées !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Et puis ce sont des livres qui plaisent autant aux enfants qu’aux adultes, cela compte aussi. Le pire pour moi étant de devoir lire les livres issus des dessins animés de Walt Disney, je ne connais pas plus mal écrit et plus ennuyeux ! Merci Catherine.

    • 3kleinegrenouilles

      Les livres Walt Disney, je suis d’accord avec toi. C’est gnangnan, souvent sexiste, mal écrit. Quand les enfants étaient petits, je détestais Petit ours brun, je les ai cachés puis vendus…

  • Miss Zen

    Je confirme « Cartes » est absolument génial. Je crois que mon koala pourrait accrocher au livre de Hiroshige – certaines estampes font d’ailleurs penser au dessin d’Hergé. J’ai ce fol espoir que cela pourrait le distraire de sa nouvelle lubie ; les Kid Paddle….

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Comme je disais à Charlotte, il y a aussi « le Petit Tokaïdo » d’Hiroshige, un libre d’estampes imprimé en format poche, en accordéon, c’est rigolo pour les enfants ! Qu’est-ce donc que le kid paddle ?

  • Quatre Poussins

    Et ba voila, je vais encore me faire allumer par Papa Génial parce que je ramène encore des bouquins à la maison. Bravo ! Nan mais merci, vraiment. D’autant qu’ils ont l’air tous petits, faciles à caser dans une bibliothèque deja surchargée…
    Je vais commencer par Cartes, les dessins ont l’air sublimes, et des encyclopédies sur les animaux, on en a déjà un certains nombre (num1 envisage la carrière de véto, ou de collectionneuse d’insectes, ou de naturaliste… elle hésite quoi).
    En tout cas merci pour les découvertes 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      C’est vrai que je n’ai pas dit qu’aucun ne tenait dans un sac à main 🙂 Cartes sera un bon investissement, tu verras que Papa Génial ne t’en voudra pas !

  • Maman Lempicka

    Nous avons exactement les mêmes références habituelles, je m’approvisionne quasi exclusivement chez l’école des loisirs qui est quand même THE éditeur de littérature de jeunesse. Alors merci pour ces références originales et surtout, merci de m’avoir épargné la mygale en double page. Je ne te l’aurais jamais pardonné. Jamais.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      je t’avoue que j’ai hésité. Peut-être pas la mygale, mais des petits insectes mignons ? des phasmes ? bon bref, j’ai eu raison de m’arrêter là, je sais que si tu pars, la moitié de mes abonnés partent aussi et je ferme boutique. 😉

    • Maman Lempicka

      Mignon, un phasme?? Ce truc dégingandé, vicieux, hop-là qu’on m’voit pas?? T’as raison, il vaut mieux pas, pour ta propre sécurité et celle de ton blog 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Fais-moi penser à te faire manger des criquets grillés la prochaine fois qu’on se voit 😉

  • mamyhorse

    Coucou, tu m’as beaucoup fait rire parce que je suis allée dans beaucoup de musées avec ou sans les enfants. J’aime vraiment ces livres, même si petite chérie a rigolé des heures entières avec ses BD de tom-tom et Nana (je suis certaine qu’elle est a toujours).
    Merci pour ces nouvelles références. Bonne journée.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci beaucoup et bienvenue ici !
      J’aime beaucoup To-Tom et Nana aussi. Et Ariol également, très drôle. Il y a quand même des publications de grande qualité dans la littérature enfantine ! La BD est de toute façon un excellent support pour arriver à la lecture.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci beaucoup Aude, je suis ravie que cela vous plaise ! bonne journée 🙂

  • Marcounet

    Ma chérie adore les cartes. Pour son petit Noël, elle a eu droit à une carte du monde mais on est toujours à la recherche d’un endroit où l’accrocher. (Tu vois, il n’y a pas que toi.) « Cartes » ferait un excellent cadeau d’anniversaire d’autant qu’à deux mois de l’échéance, je n’ai pas l’ombre d’une idée.

    N’étant pas un expert de l’art japonais (à l’exception des films des studios Ghibli auxquels j’ajouterai « Mary et la fleur de la sorcière »), je ne connaissais pas le nom d’Hiroshige. Cependant, je suis certain d’avoir déjà vu l’une des images. Son oeuvre est sans doute plus célèbre que son nom.

    J’imagine la tête de ma chérie devant les araignées et les serpents. Rien qu’avec ça, on pourrait encore écrire un livre.

    Bref, d’excellentes idées de lecture et de cadeau.
    (et maintenant, dodo !)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je te redis ce que j’ai aussi répondu plus haut : regardes « le petit Tokaïdo » de Hiroshige, une splendeur également. Et c’est moins encombrant. Pour « Cartes », cela lui plairait sûrement !
      Pour trouver l’endroit où suspendre la carte, faut-il enlever des meubles ? Dans ce cas-là je te conseille la lecture de Marie Kondo (dite la névrosée du rangement)

  • PachaMaman

    Oh waw ! Le livre « cartes » est je crois le plus beau livre de géographie (pour enfants) que je n’ai jamais vu ! Moi qui adore la géo, je vais me régaler autant que mon bibou avec celui-là je pense ! Et sûrement apprendre encore pleins de choses. Petite j’adorais vraiment me plonger dans ce genre de livres (pourquoi je ne l’ai pas connu plus tôt celui-là !! Haha) et bien sûr les livres avec les animaux ! Ça fait du bien de sortir des histoires des fois et juste de… découvrir la vie 🙂
    Merci pour ces références
    Tes articles sont toujours aussi sympa à lire ! Bises
    Jessica

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci beaucoup Jessica ! Ravie de t’avoir fait découvrir qq chose qui puisse te/vous plaire 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Ariane ! je sais que tu as aussi de belles trouvailles sur ton blog !

  • Marion

    Bonjour, merci pour ces belles recommandations qui correspondent tout à fait à mes goûts et choix (j’ai d’ailleurs déjà la nouvelle éditions de Cartes, et une autre version de livre autour d’Hiroshige). Chez nous, ce que nous aimons beaucoup, c’est « Presque tout », de Joëlle Jolivet (une encyclopédie visuelle, encore en format immense), l’encyclopédie visuelle « Vu » (mais pour les plus grands), les Claude Ponti (pas tous, mais « Ma Vallée » ou « Blaise et le château d’Anne Hiversère » sont mes favoris). Dans un autre genre, il y a aussi « le très grand voyage de la famille Oukilé », pour se balader et observer, ramener aux cartes… J’adore faire des liens entre les bouquins, quand l’un répond ou rappelle l’autre. Et comme je suis orthophoniste, quand je ramène (encore !!!) des livres, j’ai toujours l’excuse de « c’est pour le boulot, mon chéri »… Bonnes lectures à vous !!!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Bonjour Marion, merci beaucoup de ton message ! Je ne connais pas du tout « Presque tout » ni « Vu », en revanche certains Ponti sont de grands classiques chez nous. Ma grande qui est très gourmande s’est délectée du château d’Anne Hiversère !
      Je vais me renseigner sur les titres que tu me conseilles. Merci beaucoup et à bientôt !

  • Marion

    PS : j’ai vu ailleurs que tu recommandais aussi le livre des quatre saisons de Rotraut Susan Berner. Petite info : La joie de lire l’a récemment édité en version voyage (sous forme de coffret, les 4 livres sont nettement plus petits mais restent agréables à lire). C’est toujours plus facile à emporter que les formats d’origine, ou même que l’édition condensée (plus d’1kg, la bête, quand même… et de toute façon épuisée). Du coup, je l’offre de nouveau à tire-larigot ! Bises pleines de pages et de rêves.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ah, c’est génial parce que ce livre est absolument merveilleux ! Tu es une mine de renseignements et de bons plans ! Merci ! 😘

Je suis sûre que tu as plein de choses à me dire :

%d blogueurs aiment cette page :