au fil de l'eau gastro février maladies infantiles hiver Fabuleuses au Foyer blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR https://prgr.fr
au fil des jours

Au fil de l’eau #3

C’est le retour de l’article au fil de l’eau ! En ce qui concerne le blog je me la suis coulée douce en février, mais j’ai des excuses : des enfants malades presque sans interruption depuis fin janvier, comme presque tous les parents que je connais. Allez hop, c’est parti !

Février, le mois qui tue.

Les virus se suivent et ne se ressemblent pas. Nous avons eu la bronchiolite de Lapin (vers le 2 février). La fièvre de Poupette (aux alentours du 5). La trachéite de Lapin, bon client pour les virus (le 6). Le saignement de nez digne d’un pourceau égorgé de Lapin, toujours, causé par une toux tenace (le 7). Puis la gastro de Lapin, traduite par un gros vomi dans mon lit où je l’hébergeais charitablement, un gros vomi sur le sol des toilettes, un gros vomi dans la cuisine et un gros vomi dans son lit (les 8, 9, 10). Certes, c’est un peu dégueu, mais je ne vois pas pourquoi je garderais cela pour moi toute seule. Je crois d’ailleurs que j’avais écrit un article sur ce thème il y a un an, presque jour pour jour. Comme quoi nous sommes vraiment abonnés aux rotavirus. C’est toujours moins cher que Le Monde, remarquez, et ça fait maigrir.

Par ailleurs, les affichettes se succèdent sur la porte de l’école : « 3 cas de scarlatine », « plusieurs cas de varicelle », « des cas de grippe », et même, tenez-vous bien, « un cas de rougeole ». Diantre, je croyais pourtant qu’il y avait un vaccin contre la rougeole ? Ça ne fait pas assez de maladies et de journée passées à la maison à essayer de faire du télétravail avec un marmot gémissant en mode koala, entre la grippe, la gastro et leurs consœurs ? Donc pour le bien de tous : vaccinez vos enfants quand un vaccin est disponible, s’il vous plaît m’sieurs dames, c’est la Sécu qui régale (faites-le par charité pour tous ceux qui ont un système immunitaire fragile et ne peuvent être vaccinés ; merci pour eux. Je ne reçois aucun émolument de l’industrie pharmaceutique, mais si on m’en propose, j’en veux bien, NDLR).

La guerre est déclarée

Entre Poupette et Lapin. Il faut la comprendre : juste après avoir trucidé mon ombre à paupières avec un bâtonnet à cuticules, il a noyé le tube de mascara de sa sœur dans le bain. Ouvert, évidemment. Il en a profité pour repeindre les carreaux de la salle de bain, et pour décorer la baignoire d’un liseré de cirage noir. Chaton, présent au moment des faits, est venu dénoncer son frère avec gourmandise, criant : « Il a fait une bêtise ! Voilà, il a encore fait une grooooosse bêtise, comme d’habitude ! », absolument ravi.

Le pauvre Lapin n’a absolument pas compris pourquoi sa sœur était si en colère et sanglotait : « non, moi pas méssant, pas méssant ! »

Depuis, ils se battent froid. Enfin, surtout elle. D’autant plus que nous avons osé lui faire remarquer, au passage (avec tact et douceur), que si le mascara avait été rangé, Lapin n’aurait pas fait cette expérience. Mais bon, à presque 14 ans, on ne rigole pas avec un tube de mascara. Le crime de lèse-mascara coûte cher, dans une fratrie.

au fil de l'eau gastro février maladies infantiles hiver Fabuleuses au Foyer blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR https://prgr.fr
Lapin pris en flag de dégradation de biens d’autrui

La gastro (encore) a failli nous vaincre

Je me relevais à peine, exsangue et épuisée, de nuits de veille à rincer du vomi et à tranquilliser Lapin ; Quand d’un seul coup, je sentis quelque chose dans mon estomac, des vagues mouvements (le 12)… « nous sommes mardi soir » me dis-je, « autant être malade aujourd’hui. Hop ! ça sera fait ! Viens, gastro, je t’attends, et toi et moi on va se battre à mains nues ! » et j’avalais cul-sec mon flacon d’huile essentielle de tea tree (expérience à ne pas reproduire chez vous, bien sûr, les huiles essentielles doivent être utilisées avec circonspection et modération, ne pas administrer à l’enfant de moins de 3 ans et à la femme enceinte ou allaitante).

La gastro tournait autour de moi, telle la hyène qui attend la mort de l’antilope. Je la fais brève : j’ai sorti mes armes ultimes. Comme je suis sympa, je vous partage mon plan anti-gastro :

  • Jeûne total.
  • A boire : sevrage de café, préférer le gingembre frais coupé en petits morceaux dans de l’eau bouillante, à siroter dans la journée.
  • Se coller une bouillotte sur le bidon.
  • Roupiller discrètement sur son bureau au travail, si l’on n’a pas pu rester chez soi.
  • La botte secrète : matin, midi et soir, avaler cette potion : une cuillère à café de miel + une goutte d’HE de tea tree + une goutte d’HE de citron + une goutte d’HE de ravintsara. Continuer quelques jours après la disparition des symptômes.

Vingt-quatre heures plus tard, la hyène filait en hurlant pendant que je lui courais après pour lui talocher la gueule.

La gastro (oui je me répète) a failli me priver du Fabuleux Team Day.

Nous étions donc jeudi. Jeudi matin (le 14). Ouais, la Saint Valentin, mais on s’en fout. Veille du jour où je devais participer aux Team Day des Fabuleuses (le 15). Journée inscrite dans mon agenda depuis fin novembre 2018. Congé posé auprès de mon employeur depuis des mois. Et ce jeudi matin, Chaton, qui n’est absolument jamais malade, me regarda d’un air dolent et pâlot et me dit : « Maman, j’ai mal au ventre ».

Je le contemplai d’un air dubitatif et incrédule (après tout, il me dit souvent qu’il a mal au ventre avant d’aller à l’école, c’est sûrement encore une feinte pour ne pas y aller) et je lui répondis : « tu veux du doliprane ? » à défaut d’être utile, ça ne fait pas de mal, et puis l’effet placebo de la fraise pourrait suffire. « Du dolipwane à la fwaise ! ma aussi ze veux du dolipwane à la fwaise » réclama Lapin, tout frétillant, mais néanmoins éconduit à son grand désespoir. Puis, ni vu ni connu, je déposai traîtreusement les mouflets à l’école et me carapatais en douce au travail.

11h45 : coup de fil de l’école « Oui, Chaton n’est pas bien, il m’a dit qu’il avait pris du doliprane ce matin, j’ai pris sa température, si ça monte je vous rappelle ». Alors non seulement le môme me soutire du doliprane, mais en plus il fait croire à son institutrice que je l’ai vicieusement collé à l’école avec de la fièvre ? Alors qu’en fait, pas du tout, je l’ai simplement vicieusement collé à l’école avec une suspicion de gastro ? Et en plus, il menace de me foutre en l’air MA journée de demain prévue depuis des mois ? Mais quelle ingratitude.

Bref, à 17h30, on m’a rappelée pour me dire que Chaton avait vomi partout à la garderie, par terre, sur les talkies-walkies des animateurs, sur leurs baskets aussi, et j’ai récupéré mon Chaton habillé avec des fringues de clown trop grandes pour lui, mais habillé quand même ce qui n’est pas si mal, et avec un paquetage puant digne d’un scout après un camp de trois semaines au fond des bois, en pire.

Peut-on décemment mettre à l’école un enfant avec non plus une suspicion de gastro, mais une gastro déclarée ? D’autant plus qu’après tout, c’est là-bas qu’il l’a attrapée, pourquoi ne pas leur rendre la monnaie de leur pièce ? Tel fut le cas de conscience qui m’occupa brièvement dans la soirée, car vous l’aurez compris, en mère indigne et fière de l’être, il était évidemment hors de question que je renonçasse à participer à cette Fabuleuse journée pour une vulgaire histoire de vomi (d’autant plus que bon, la gastro, il n’y a pas vraiment de traitement, alors hein, à quoi ça aurait servi que je reste là, franchement ? à lui tenir la main ? à lui raconter des histoires ? à le réconforter ? à lui caresser les cheveux ? pfff, des niaiseries, en fait ?) d’autant plus que ce vomi était le dernier d’une longue série, et que par conséquent, le seau la coupe était pleine.

Et là, j’ai sorti mon joker de ma manche : paf, la super amie-baby-sitter-de-confiance-que-je-lui-confie-mes-enfants-les-yeux-fermés-libre-par-miracle.

C’est pourquoi, le vendredi 15 février, je foulais le pavé parisien d’un pas décidé et fringant, sous un soleil printanier, pour aller retrouver mes Fabuleuses collègues (parmi lesquelles Maman Lempicka) et mettre au point des plans ultra-secrets afin de prendre le contrôle du monde et de la blogosphère, comme d’habitude. Et j’aurais eu bien tort de m’en priver ! A mon retour Chaton pétait la forme, il avait fait (et mangé) des crêpes, des guirlandes, des constructions et tutti quanti avec sa super nounou, la petite voisine avait ramené Lapin de l’école, tout le monde était au bain et l’harmonie parfaite régnait sur la maison.
Moralité : ne jamais avoir de scrupules, tel est mon nouveau credo.

Vous l’aurez remarqué, la gastro a donc occupé une place prépondérante dans ma vie en février. D’autres préfèrent préparer la Saint Valentin : chacun son truc. 

Le coup de la panne.

J’ai été moins inspirée ces temps-ci. Je vis les affres de la blogueuse en pleine crise de maturité, ce qui joint à ma crise de la quarantaine, n’est pas peu dire. J’ai plein de brouillons d’articles, mais aucun ne parvient à éclosion alors je préfère m’abstenir. Ou parfois, j’ai peur que ce soit trop sérieux et que cela ne vous intéresse pas (si tant est que ce que j’écrive déjà vous intéresse, bien sûr, restons raisonnable). Je mets cela sur le compte du froid, du manque de soleil et de vitamine C, du fait que cela fait longtemps qu’ON ne m’a pas offert de bijoux et de sac à mains, du démarrage de mes allergies saisonnières, et de l’année du cochon. Et de la gastro, bien entendu. Je ne peux pas être au four et au moulin, en train de lessiver des draps et d’écrire des articles.

Mais quand même, pour finir sur une note mignonne et bucolique garantie 100% sans vomi :

Nous avons eu le rendez-vous à mi-parcours avec les maîtresses.

Après avoir posé nos fesses sur les moyennes chaises de moyenne section, nous écoutâmes la maîtresse nous livrer son ressenti sur Chaton, et nous en avons eu pour notre argent : Il est un élève investi, consciencieux, intéressé, participant, agréable, sociable (sauf la fois où il a bastonné des copains), avec un bon vocabulaire… Il est dans l’arc-en-ciel ou le soleil (pour la météo du comportement) et ramène régulièrement des gommettes le vendredi soir. N’en jetez plus, nous gonflions à vue d’œil, et c’est bouffis d’orgueil parental que nous sommes descendus rencontrer la maîtresse de Lapin et avons posé nos séants sur les petites chaises de petite section, et avec un grand sourire. Nous en avons eu pour notre argent, aussi.

« Alors Lapin, nous dit-elle, ne fait que ce qu’il veut quand il veut. Il participe aux ateliers quand ça lui chante, sinon il déambule dans la classe et fait ses propres activités. Parfois il s’échappe en courant de la classe pour se cacher ». Nous nous sommes regardés avec son père, oscillant entre l’hilarité et la consternation. « Mais il est adorable et il fait craquer toutes les maîtresses. C’est sa personnalité, il est comme ça, il est très indépendant. C’est une bonne chose pour lui ! » Je suis bien d’accord, c’est une bonne chose pour lui … quand il sera adulte. Pour le moment, parlons vrai : pour la maîtresse, comme pour nous, c’est un peu fatigant.

Mais quand même : voilà une super maîtresse qui a bien compris notre fiston ! Et puis, honnêtement, ça nous soulage de constater qu’il est pareil à l’extérieur qu’à la maison et que nous ne sommes pas les seuls à nous farcir ses lubies. Voilà, Lapin est un rebelle, c’est l’éducation nationale qui le dit. Nous essayons pourtant quotidiennement de lui rappeler que la rébellion ne doit s’exercer qu’à bon escient, mais pour le moment, ça ne rentre pas trop. En même temps, avec sa bouille toute ronde, ses grandes billes et son sourire ravageur, il est très, très, trrrrès difficile de lui en vouloir.

Enfin, j’aime ces matins où l’hiver commence à reculer et que l’on entend parfois une mésange lancer ses trilles dans le ciel clair, comme un avant-goût d’été. Elle semble dire « Courage, tenez-bon ! le printemps est bientôt là ! »

Et les vacances aussi, pour nous !

au fil de l'eau gastro février maladies infantiles hiver Fabuleuses au Foyer blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR https://prgr.fr

43 commentaires

  • WorkingMutti

    Eh bien tu as du courage d’aller titiller les anti vaccins comme ça de bon matin 😉 (d’ailleurs je suis sûre que c’est à cause de big pharma que tes enfants n’ont pas de système immunitaire. Et puis vous devez tous avoir tellement d’aluminium que vous allez vous transformer en rouleau alba d’ici peu).

    Je compatis tellement pour les virus de l’hiver. Ici non plus on n y a pas échappé … Je compatis également pour le fard injustement sacrifié. Devrais je avouer que vers mes 18/20 ans j’aurais eu la même réaction que ta fille (étant donné que j’avais le bon goût de payer chaque couleur 20€) ?

    Force et courage

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je ne suis pas certaine qu’il y ait beaucoup d’anti-vaccins par ici ? D’ailleurs je crois que les gens sont davantage mal informés, ou inquiets pour la santé de leurs enfants, que réellement anti-vaccins.
      Oui, l’hiver aura été dévastateur en effet… vive le télétravail !
      J’ai compris également la réaction de Poupette. Mais ce pauvre Lapin ne fait pas la différence entre une pastille de gouache et une ombre à paupière, ou un pinceau et une brosse à mascara. Il apprendra le bon chéri, il apprendra !

  • Géraldine

    Merci pour ce bon moment de rigolade! J’ai vécu la même chose ce mois ci. Ça fait du bien de voir qu’on est pas seul! Et en ce qui me concerne j’ai dû faire l’impasse sur la journée des fabuleuses! Arghhhhh!!! Frustration 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Solidarité maternelle ! toutes, nous partageons toutes les mêmes épreuves !
      Zut pour la fabuleuse journée, il était prévu que tu y viennes ?

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ne jamais baisser la garde face aux maladies infectieuses, tel est mon credo ! Hélas, les virus sont parfois plus malins que moi 😀

  • 3kleinegrenouilles

    Désolée de te décevoir mais mis à part l’affaire du mascara qui a fait trempette, pas beaucoup d’originalité dans ton mois de février. 😉 Actuellement, j’ai une petite dormant dans mon lit (dont on a déjà changé deux fois les draps cette nuit en plus d’avoir changé les draps dans son propre lit). J’ai une montagne de pyjamas sales dans la baignoire et deux étendoirs dans le salon… A 5h45, je suis allée étendre une autre lessive de draps, de housses de couette et d’alèses dans la pièce dédiée aux étendoirs de notre immeuble… Bref, merci la gastro ! Sinon, en février, on a aussi un autre épisode de gastro, une semaine de forte fièvre accompagnée de toux… Bref, j’étais en retard pour le boulot, c’est une catastrophe maintenant et je ne peux même passer mes nuits à faire du home office.
    Contente pour toi que tu ais pu participer à ta rencontre des Fabuleuses, c’est quoi exactement ? Félicitations pour les rv avec les maîtresses ! 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ah, ça, j’imagine bien que mon mois de février est rigoureusement semblable à celui de 50% des parents de jeunes enfants ! Je compatis, je sors tout juste des lessives (mais au bout d’un moment, je les fais dormir sur des serviettes de toilettes posés dans le lit, hein, y’en a marre)
      la journée des Fabuleuses, c’était une journée de rencontre entre chroniqueuses du site fabuleusesaufoyer.com 🙂 on faisait connaissance entre nous et avec les nouvelles recrues !

    • 3kleinegrenouilles

      Je ne connais pas beaucoup les Fabuleuses. Dès que la gastro et consorts seront partis, je m’y intéresserai. Je suis arrivée au dernier pyjama de la pile pour la petite (on a eu d’autres manifestations de la gastro entre temps), heureusement, je viens de repérer qu’il y en a un de sec sur l’étendoir. J’en ai marre du mois de février !

  • MumChérie

    Nous n’avons pas échappé aux virus chez nous non plus, avec 3 semaines cumulées d’enfants malades… Ouf c’est fini, et de toutes façons ils sont partis chez les grands-parents 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Espérons qu’ils ne refileront rien aux grands-parents (pour ma part j’ai abandonné les séjours chez les grands-parents en hiver, ça se finissait toujours mal pour eux !)
      attends, une semaine sans enfants, c’est des vacances ça, non ?

  • maman délire

    oserais-je venir ici, alors que je t’ai battu à plate couture chez maman lempicka, qu’aucun virus n’est venu frapper à notre porte cet hiver, et que euhhh bah non rien de plus. mais c’est déjà pas mal, je suppose. si j’en crois ma propre expérience, la gastro disparaîtra a mesure que les enfants grandissent. à moins que les miens soient immunisés grâce a leur dose quotidienne de miel de kiwi que nous leur administrons depuis leur 2 ans ? le mystère reste entier, n’ayant pas d’enfant témoin vierge de ce traitement sous la main. sache tout de même que je suis parfaitement jalouse de cette journée fabuleuse à laquelle tu as participé, et que j’oeuvre dans l’ombre pour rejoindre cette secte qui me parait parfaitement sympathique. moi je les veux bien tes articles sérieux, quand tu auras fini tes lessives ! je bois tes articles comme du petit lait (et pourtant j’aime pas le lait ! ) allez bisous ma caille, sans rancune ! ( ah et j’oubliais : mes enfants sont vaccinés !)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      je ne te cache pas que tu as planté un poignard dans mon coeur avec cette accumulation de vilenies, en si peu de temps ! Le fait que tu me jalouses bassement me réconforte quand même un peu. Si en plus tu pouvais m’annoncer une tempête de neige au ski, voire une gastro dans un petit studio, mon bonheur serait entier ! (mais je te pardonne quand même, ma colombe des îles 😉 )

    • maman délire

      euhhh donc au ski nous aurons eu 7 jours de grand soleil, avec 1 mètre de neige tombé il y a 3 semaines. je descends même les pistes noires sans flipper, et sans hurler comme un goret qu’on égorge, c’est donc que j’ai progressé. j’aimerais autant que la gastro passe son chemin car pour ce dernier jour il nous rester exactement 1/2 rouleau de papier wc, dû à mon contrôle des vivres en partant, vu que la voiture était pleine à rabord, j’ai ôté le rouleau supplémentaire qui me paraissait superflu. bref. en fait je ne te jalouse pas, je t’admire. la volupté de tes phrases, la richesse de ton vocabulaire, ton humour toujours en finesse, même pour nous parler de gastro, tout cela je ne pourrais jamais l’atteindre, avec mon QI de 45. allez bientôt le printemps, fini virus et autres microbes !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oh ma bichette des alpages, quel gentil commentaire ! Je te pardonnerais presque (presque) tes vilenies passées. Penses-tu que je pourrais écrire des nouvelles érotiques, toi qui parles de volupté ? Ça serait une chouette reconversion professionnelle. J’espère faire aussi bien que toi au ski dans 10 jours (avec belle-maman), ne te casse pas une patte le dernier jour, et non : tu n’as pas un QI de 45. A vue de nez, si tu as divisé le stock de PQ par 2, tu as divisé ton QI par 3.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oui ma pauvre, j’ai vu ton article au sujet de la gastro + allaitement, quel cauchemar… allez courage, c’est bientôt derrière nous !
      bises 😉

  • Latmospherique

    Février sera glamour ou ne sera pas…
    La Gastro c’est l’enfer. Et vous devez tous être heureux de voir le printemps se pointer.
    Je crois que chez nous on a pas mal toussé et on a pas du tout œuvré en faveur de la planète vu les kilos de mouchoirs qu’on a utilisé.
    Mais bon les vacances se profilent à l’horizon, de quoi se reposer et recharger les batteries.
    Les expériences de Lapin m’ont fascinée…
    Top pour la maitresse! Tu me l’as prête? J’ai du mal avec celle de loulou…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Marie 🙂
      Lapin est un être fascinant à de nombreux égards 😀
      et la maîtresse est top aussi, c’est vrai. J’apprécie qu’elle ne fasse pas le forcing pour le faire rentrer dans le moule, j’ai vraiment ressenti beaucoup de respect de sa personnalité, et de son degré de maturité. C’est encore un tout petit dans sa tête 🙂
      la maîtresse de ton fils est du genre cassant ?

    • Latmospherique

      Très exigeante! Et du coup soit tu rentres dans le rang, soit tu te prends des remarques toute l’année!!
      Pas très bienveillant tout ça…
      C’est cool. Le respect de la personnalité de l’enfant, c’est quand même essentiel – à mon humble avis!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ce n’est pas facile pour les enfants très sensibles, d’avoir un enseignant trop rigide 🙁 j’espère qu’il n’aura pas la même l’année prochaine !

  • Madame Lavande

    Un mois de février plein d’aventures ! 😅 J’ai bien ri de bon matin, et puis ça m’a rapellé que le printemps arrive bientôt, chez nous aussi on a de nouveau des chants d’oiseau le matin au réveil 😊

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      et toi, tes petites n’ont pas été trop malades ?
      profite bien des doux chants d’oiseau au réveil !

  • Maman BCBG

    La gastro….ma hantise mais cette année (et sauf renversement de situation dans les prochaines semaines) toute la famille est passée entre les gouttes !! (Bon j’ai eu la grippe, la vraie, ça compense un peu quand même 🙂 )

    Courage, on sent que l’hiver relâche son emprise… spring is coming !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      je redoute toujours le retour de bâton de mars… mais j’appelle de mes voeux le soleil, et rien que le fait qu’il fasse jour plus longtemps joue déjà nettement sur le moral !

  • Miss Zen

    Février c’est le mois de la mort qui tue et c’est comme ça chaque année : grippe, gastro et/ou virus non identifié. Février c’est une sorte de triangles des Bermudes infesté de microbes pourris. Et de fait avec le réchauffement climatique et les sceptiques de la vaccination, tout ça ne devrait pas s’arranger. Je sais je suis optimiste.
    Mon koala s’est chopé une toux digne d’un tuberculeux et son traitement de cheval ne semble pas efficace sauf sur son niveau de fatigue.
    Bref tout ça pour dire que cette petite rigolade et ce chant de la mésange m’ont fait grand bien.
    La dessus, je m’en retourne prier car départ à la montagne vendredi prochain et il est hors de question de ne pas aller siroter mes chocolats chauds en altitude (je vais d’ailleurs relire consciencieusement ton passage sur les scrupules).

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oh, la toux, je crois que c’est ce que je déteste le plus. Je fais hyper gaffe car Lapin est un peu fragile, et une toux sèche non soignée vire à la bronchiolite en 48h. Pour les petits, j’utilise les mêmes HE que celles dont je parlais, en massage plantaire dans de l’huile d’amande douce. Et j’en diffuse également matin et soir.
      Je te souhaite une bonne semaine de vacances aussi, n’oublie pas la tartiflette ! (pas de scrupules, jamais de scrupules ! )

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Si l’épidémie de gastro a servi à te faire rire, j’en suis ravie !
      Oui de ce que tu dis en effet je pense qu’ils feraient une sacrée paire 😉

  • Maman Lempicka

    Digne du périple de Di Caprio dans The Revenant…Car c’est ce que tu es, une revenante, en tout cas c’est l’effet que tu m’as fait vendredi dernier!
    Je t’annonce que la gastro mise à part, je vais tout pomper sur toi pour mon bilan: Fabuleuses, rdv avec les maîtresses (j’ai ri pour la description du diable aux yeux d’ange) et tout le tintouin.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      mieux que ça (enfin je crois, je n’ai pas vu ce film), j’aurais pensé à qqchose du style de Rahan, qui tue les bêtes sauvages à mains nues !
      Je savais que tu allais bavasser bientôt sur la journée des Fabuleuses, aussi je ne me suis pas attardée dessus et j’ai préféré te laisser raconter cela avec ta fraîcheur et ta nouveauté juvéniles 😀

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Frédérique ! Il faut bien qu’on rigole un peu, nous autres les sans-dents 😉

  • GToch

    Je ne sais pas si qqn a réellement échappé au microbes cette saison… Ici nous n’avons eu qu’une semaine de microbes mais en échange ils les ont tous fait en même temps 😉
    Personnellement je trouve ton manque d’inspiration plutôt pas mal hen !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci 😀
      Oui j’ai vu le cataclysme piloutesque avec tous ces pauvres enfants anéantis sur le canapé ! Quel lourd tribut !

  • Marcounet

    « j’ai peur que cela ne vous intéresse pas (si tant est que ce que j’écrive déjà vous intéresse, bien sûr, restons raisonnable). »
    Savoir si ce que tu écris nous intéresse est une question qui ne se pose plus depuis longtemps ;-).

    Il est de notoriété publique que bébé adore le comique de répétition. (« La tête de Maman était tellement comique quand j’ai vomi dans son lit que je n’ai pas résisté à l’envie de recommencer une fois qu’elle a changé les draps. Après quoi Papa, m’a pris dans ses bras pendant que Maman changeait les draps encore une fois. Du coup, j’ai vomi aussi sur le beau costume qu’il avait mis pour aller voir le plus gros client de sa boite. Bouh que c’est drôle ! »). Ajoute à ça une dose de loi de Murphy saupoudrée de corolaire de O’Toole (selon lequel « la perversité de l’univers tend vers un maximum »), et tu obtiens une bonne partie du quotidien d’une mère de famille nombreuse.

    Certes, mon expérience en ce domaine se limite à l’autre coté de la barrière, (c’est à dire, pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, que je fais partie de la progéniture d’une mère de famille nombreuse), mais je garde un souvenir impérissable des bêtises de mes frères et soeurs sans parler des miennes.

    Des gros bisous à toi.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      le corollaire de O’Toole… Mais tu sais qu’à chacune de tes interventions, je me couche moins bête ? gros bisous ! 😉

  • Madame Bobette

    Mais quel mois de février!! Tu m’auras au moins bien fait rire 🙂
    Ici, pour l’instant la gastro nous épargne mais la grippe a abattu les 2 parents…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ah ! je crois que je préfère encore la fulgurance salissante de la gastro, à l’état de larve engendré par la grippe. Bon courage alors ! 😉

Je suis sûre que tu as plein de choses à me dire :

%d blogueurs aiment cette page :