métiers autre vie métiers de rêve métier idéal job idéal pilote médecin libraire écrivain journaliste religieuse chanteuse lyrique blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR https://prgr.fr
vie personnelle

Les métiers que j’aurais pu faire dans une autre vie [TAG]

Maman Lempicka a pondu un excellent article l’autre jour, la bougresse, et je me suis dit que j’allais reprendre son idée sans vergogne. Il s’agissait des métiers qu’elle aurait pu faire dans une autre vie. Bon, ok, son article était intéressant. Il était très bien, même. Un peu agaçant, d’ailleurs. Mais en lisant le mien, tu vas vraiment connaître tous mes fantasmes les plus secrets (presque) (c’est pas mal comme accroche, non ?)

C’est parti ! 

1/Pilote de chasse

J’ai renoncé à cette belle carrière car je ne me voyais pas faire 50 pompes tous les matins, ni 10 km de footing par jour. Et puis mon mari m’a appris que les pilotes de chasse ne font pas que voler en formation au dessus de Paris le 14 juillet. Non, comme leur nom l’indique, ils chassent. Ils partent bombarder des civils innocents, euh, pardon : traiter des objectifs, en Syrie, en Lybie ou en Afghanistan. Cela m’a un peu refroidie. Mais quand même : voler, seule dans mon avion, au-dessus des nuages, dessiner des petits coeurs avec la fumée de mes réacteurs, faire deux trois loopings quand je m’ennuie, et avoir comme collègues des hommes très musclés (et intelligents aussi, ne soyez pas mesquins et jaloux), ne m’aurait pas déplu.
Tiens, je vais aller regarder Top Gun.

aviateur pilote de chasse avion

2/Médecin

Allez savoir pourquoi, après mon bac l’idée de faire médecine ne m’a même pas effleurée. Parce que j’étais tétanisée à l’idée des bizutages barbares qui sévissaient encore à mon époque, parce que c’était long, parce que je voulais être indépendante financièrement rapidement. Mais quand même : ce serait à refaire, je ferais médecine. Attention : pour être un médecin d’exception uniquement. Pas une obscure et poussiéreuse généraliste abonnée aux rhinopharyngites, aux frottis et aux gaz intestinaux (malgré tout le profond respect que je voue aux généralistes; mais nous parlons fantasmes, ici, alors excusez-moi de mettre le paquet). Un médecin au grand coeur, qui partirait avec MSF, en zone de guerre bombardée par les pilotes de chasse (cf point précédent), et opèrerait, avec un vieux couteau et un bic en guise de trachéotomie, des patients anesthésiés au whisky. Une sorte de mix de Gregory House et Mac Gyver. Evidemment, je parviendrais avec succès à remettre sur jambes les éclopés et les boiteux, à guérir les pestiférés et les lépreux, et à ressusciter les morts. Quand j’y pense, ne serait-ce pas plutôt un mélange de Jésus et de Douglas Ross ?
Tiens, je vais aller regarder un vieil épisode d’Urgences. Georges, amène-moi donc un café.

ECG électrocardiogramme médecin

(je peux déjà vous dire, vu la tronche de son ECG ↑, que ce gars est dans un état très préoccupant)

3/Propriétaire d’un salon de thé – librairie – bibliothèque

Je passerais mes journées collée dans un canapé bien confortable, les cervicales calées par un coussin, un plaid écossais sur les genoux, et je lirais non stop, toute la journée, sur un fond musical léger de Bach – sans doute les variations Goldberg, ou peut-être les suites pour violoncelle. Je ne vendrais que des ouvrages captivants et pointus. Exit Musso, Levy, Steel. Du pointu, MAIS du lisible : pas d’auteurs pompeux et prétentieux, dans ma librairie. Du profond, du beau, de l’émouvant mais sans sensiblerie, du qui fait réfléchir mais avec plus de clarté que Bourdieu. Il y aurait du Agnès Labbé, bien entendu, et du Virginie Delage – bientôt. Des serveurs en costume de lin circuleraient avec discrétion en proposant des tasses de thé toujours chaud et idéalement infusé. Tout le monde parlerait en chuchotant, et ce serait le must pour les écrivains en quête de lieu inspirant (je tiens sans doute le concept d’un nouveau job prometteur; mais je ne suis pas certaine que ma banlieue draine assez de talents). 

librairie bibliothèque

4/Psy

C’est tellement passionnant de voir les gens progresser, améliorer leur vie, leurs relations… Je pourrais remettre sur les rails des personnes un peu perdues, sauver des couples, sécher des larmes et rendre le sourire à des petits enfants éplorés par les déchirements de leurs parents. Je demeurerais dans leurs souvenirs comme cette femme bienveillante à qui ils devraient le bonheur, et ils parleraient de moi à leurs petits-enfants avec des trémolos dans la voix. Peut-être même qu’ils me dresseraient un petit autel votif chez eux. Pas de napperon, s’il vous plaît, je n’aime pas les napperons. Merci. Mais je ne suis pas certaine d’avoir la patience d’effectuer ce beau métier. Je crois que mon côté dictatorial reprendrait le dessus. J’aurais parfois envie de les secouer tous comme des pruniers, là, hein, ces bandes de truffes, toujours à me saouler avec leurs jérémiades, et gnagnagni, et gnagnagna, et de leur coller trois claques dans la tronche pour leur remettre le cortex d’aplomb, qu’ils arrêtent de pleurnicher et qu’ils se sortent les … enfin, qu’ils sortent de leur marasme. Merde à la fin !

Bon, je vais plutôt aller relire « Mensonges sur le divan » et je m’en tiendrai sans doute au stade de l’hypothèse concernant cette reconversion.

psychothérapie psychanalyse

5/Chanteuse

Oubliez Popstar, ce n’est pas le genre de la maison. J’aurais aimé être une grande chanteuse lyrique, option « chant sacré ». Avec une voix angélique qui apaise les cœurs et les âmes, qui rende gentils les méchants et fasse pleurer les insensibles. Genre : je vais chanter à Jérusalem, et paf : le lendemain matin un traité de paix est signé. Je vais chanter devant la Maison Blanche, et paf : Donald démissionne et se retire chez les Amish. Je vais chanter devant le Kremlin, et c’est Vlad qui est paf : d’émotion, il descend cul-sec un gallon de vodka, coma éthylique, fin de l’intox dans la presse française, Gilets Jaunes en paix (car entre temps j’aurais aussi poussé la chansonnette devant l’Elysée, et Manu aura donné un ordre de gros virement depuis la banque Rothschild vers chaque français. Votez pour moi.) Je chanterais aussi dans vos petites oreilles, et cela vous rendrait joyeux, légers, et remplis d’amour.

Tiens, faites-moi penser à vous parler de Jarrousky dans un prochain article (je pipote, l’article est déjà dans mes brouillons).

chanteuse lyrique cantatrice

6/Religieuse

Mais avec une vocation high level, des extases mystiques régulières et des révélations divines à gogo. Sinon, je m’ennuierais. Style Hildegarde de Bingen, celle qui était spécialisée en nutrition bio et sans gluten, faisait des dessins cosmiques et conseillait les rois : une influenceuse avant l’heure, mais de gros calibre. Et bien moi, ce serait  pareil, mais plus. Je prierais, et paf : un traité de paix serait signé à Jérusalem. Je re-prierais, et re-paf : Donald se retirerait chez les Amish. Au besoin, je prendrais ma plume pour adresser quelques mots inspirés à Manu et Vlad, et re-re-paf : il n’y aurait pas d’acte XXI car tout le monde serait content, rassuré et chez soit. Je pense que vous avez saisi le concept.
Tiens, je vais aller relire La vie passionnée de Thérèse d’Avila de Claire Brétécher. Vous connaissez cette BD ? Franchement, ça vaut le détour.

religieuse monastère prière mystique

7/Journaliste spécialisée en Colin Firth

Comment ça, ce n’est pas un métier ? Si. Regarder, encore et encore, Colin Firth, est une activité qui se suffit à elle-même. Dans « Orgueils et Préjugés », dans « Love Actually », dans « Bridget Jones », dans « le Discours d’un Roi », dans « A Single Man », et on recommence. En VO, en VF, en vietnamien et en papou : de toute façon quand Colin est à l’écran, je passe dans un monde ou le langage n’a plus d’importance.

Tiens, lequel vais-je regarder ? Rrrrrho, c’est trop dur de choisir. 

Colin Firth orgueil et préjugés

8/ Écrivaine, ou auteure – mais pas autrice parce que c’est moche

Je m’assiérais, l’air inspiré, à la terrasse d’un café germanopratin, et me laisserais emplir par le bruissement de la vie sur le boulevard, les pas pressés, les jambes des femmes et le concert des klaxons. Une petite table, un peu à l’écart. Un café allongé, un verre d’eau, et peut-être même un petit croissant. Puis j’emplirais de mon écriture enfiévrée des carnets et des carnets. Je passerais un temps considérable à choisir mes carnets, mes crayons et mes stylos, les vélins les plus fins, l’encre la plus bleue, avant de me souvenir qu’étant gauchère, je ne peux pas écrire à la plume sans faire une grande traînée sur ma feuille et me tatouer les doigts. Donc je prendrais, finalement, un bon vieux bic. Je parlerais de mes vols de nuit, de mes missions médicales, de mes théories psychanalytiques, de mes concerts, de mes extases mystiques, et de mes conversations privées avec Colin. De quoi assurer plusieurs Goncourt, que je vendrais ensuite dans ma librairie.

écrire roman devenir écrivain auteur

 

Voilà, vous voyez transparaître, sans doute, une légère mégalomanie à travers ces quelques lignes et un complexe du sauveur assez présent. C’est pas faux. Mais j’ai bien le droit, après tout. Tant que ma mégalomanie reste sur le papier, elle n’est pas dangereuse pour grand monde !

Et vous, quels seraient vos métiers de rêve ?

PS : Ce jeudi 28 mars de l’an de grâce 2019, en fin d’après-midi (ouf ! ) Virginie Ne le dites à Personne a publié , elle aussi, son article sur ses métiers de rêve. Heureusement que je l’ai grillée sur ce coup. Mais je vous mets quand même le lien de son article, car c’est une chouette fille.

Jessica de PachaMaman a également participé ! c’est par là

Je vous remets également le lien de l’article-princeps, celui de Maman Lempicka : c’est ici

La contribution de Picou-Bulle !

et celle de Quatre Poussins pleins d’avenir ! quel succès ce Tag !

métiers autre vie métiers de rêve métier idéal job idéal pilote médecin libraire écrivain journaliste religieuse chanteuse lyrique blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR https://prgr.fr

 

Il faut absolument que tout le monde le sache ! je partage :

74 commentaires

  • Madeleine

    Incroyable, je lis ton blog depuis quelques mois, et vraiment, je le sais maintenant, tu est mon double hyperfertile (oui, parce que moi, je n ai qu un seul mioche, longuement attendu, et j essaie de lui donner un petit frère, mais c est pas gagné…)
    Figure toi que je suis médecin (check) psychiatre (recheck), fan absolu de Colin (check) et de Thérèse d Avila (et d hildegarde aussi) . J essaie d écrire un livre, mais c est pas gagné et qd je pense à une reconversion (oui, ça arrive, parfois tu en as marre de ton boulot, même si c est un chouette job à la base…) je pense toujours à la librairie/salon de thé 😉.
    Il n y a que chanteuse où vraiment, je ne me reconnais pas !! Des bises numériques !!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Hiiiii, j’adore les commentaires de mes lectrices habituellement silencieuses ! Merci !
      Incroyable cette concordance spatio-temporelle ! Je ne suis pas très surprise de tes idées de changements en dépit de ton parcours brillant. Je connais beaucoup de médecins qui aimeraient changer, et les médecins de CHU en particulier sont tellement pressurés que je comprends leur lassitude.
      En tant que psychiatre, tu dois avoir matière à écrire des feuilletons à rebondissements, il faut te lancer ! 🙂
      je croise les doigts pour qu’une belle nouvelle arrive dans ta vie 🤞🤞🤞 😘

  • maman délire

    je te reconnais bien là, sauveuse dans l’âme. cela dit je ne te conseille pas pilote de chasse, crois moi après t’être pris 5G dans la face le croissant repartirait direct ! Colin il a vieilli non ? ( pauvre de nous, nous vieillissons tous…)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Colin a vieilli ? Mais non ! Colin s’est sublimé ! Comme Georges, comme Sean, comme Richard ! Colin sera toujours beau et classe, et de toute façon je suis intraitable sur le sujet, j’aime trop « Orgueil et Préjugés » et « Bridget Jones » pour évoluer d’un iota là-dessus, même après un coaching 😉

    • maman délire

      ahaha ! bah c’est justement en voyant un bout du dernier bridget jones l’autre fois que je me faisais la réflexion. je le trouvais… vieux. il faisait pas envie quoi (pardon) à moins que ça soit bridget qui faisait un peu heuuu.. figée ??

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      C’est cette pauvre Bridget qui est tendue comme un string, même un bébé aurait l’air ridé à côté d’elle !

  • Sophie

    Encore un texte….F.A.B.U.LEUX! J’adore qui tu es et ce que tu écris, ne change rien!!!! Je suis la Fabuleuse épouse d’un pilote de chasse dans la vraie vie….Mais dans mes rêves les plus fous, je suis 1)une grande danseuse étoile, 2) une star internationale de la pop, 3) une puissante chef d’entreprise, 4) une hôtesse de l’air en business (pour pouvoir côtoyer les stars internationales de la pop et les puissants chefs d’entreprise, bien sûr!!!) Belle journée à toi, Marie!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oh mais toi je vois tout de suite par quel canal tu es arrivée ! 😀
      Un pilote de chasse comme époux ? Mais que c’est romantique, même si ça doit pas être marrant tous les jours (pour toi surtout).
      J’ai du me limiter dans mes choix de reconversion, mais danseuse étoile en faisait partie. En rêve uniquement ! j’éprouve de très grandes difficultés à coordonner le haut et le bas de mon corps, qui me rendent tout à fait catastrophique sur une scène (ou plus modestement, une piste de danse quelconque).
      J’admire ton ambition en tout cas, tu n’y vas pas avec le dos de la cuillère !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Quand j’étais jeune, j’avais une excellente vue. Maintenant, j’ai un peu de mal de près, mais pour être pilote de chasse, on s’en fout !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je savais que je n’étais pas la seule à éprouver cette addiction pour Colin… Merci Charlotte ! je te recrute comme assistante 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oh merci Amélie <3 ! Pour de vrai : je sue sang et eau pour parvenir à un résultat satisfaisant (ce qui explique ma faible productivité). Je serais mal, si je devais écrire un bouquin !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ah te voilà, toi !
      Bon alors, je te dois quelques explications :
      1/ j’ai mis ton article en lien (je ne sais pas si tu as eu le ping), dans le 1er paragraphe, et je me suis rendu compte, horreur et consternation, qu’avec ma couleur de texte, cela ne ressortait pas. Tu as du me prendre pour une malotrue. Maintenant que c’est dit, je vais exceptionnellement repasser mon premier paragraphe en noir, rien que pour toi et ta notoriété.
      2/ Tu penses bien que j’avais étudié ton texte sur Hellocoton avant… Malheureuse, tu l’as posté dans Famille ! Moi, je l’ai mis dans Humeurs. Et voilà. Aucun génie là-dedans, juste de l’opportunisme.
      3/ Ensuite, je n’en suis qu’à ma 5e Une Hellocoton, ce qui est peu comparé à ton rythme infernal. Cela va mieux ? 😉
      Je t’attends donc un peu plus tard. Attention, la colère gâte le teint et fait venir des rides !

    • Maman Lempicka

      Ouais, me v’là! Alors:
      1) J’avais même pas remarqué. Preuve que tu pourrais me duper très facilement!
      2) Cet argument ne tient pas car j’avais posté mon texte sur l’amitié sans me soucier de la section et ils l’ont mis d’eux-mêmes en une dans humeurs! Ton article était donc le meilleur 😉
      3) Tu es en train de rattraper ton retard, il faut que je mette les bouchées double!
      PS: je sais être en colère tout en restant stoïque. 100% anti-rides
      PS2: après avoir enchaîné 22 réponses à commenter, je reviendrai ici demain, pour produire une réponse à la hauteur de ton texte!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      1/ je prends bonne note 😀
      2/ Ah bon ? c’est que ton texte était réellement excellent, ils ne se donnent pas cette peine pour les péquenots comme moi !
      3/ Surtout que j’ai les idées qui reviennent avec le printemps, prends garde à toi !
      je t’attends de pied ferme, demain, 8h, dans le grand pré au bord de la rivière, avec tes témoins !

  • annie

    Comme d’hab, j’adore tes textes qui me font poiler pour toute la journée ! merci !!! 😀
    Je suis auteure scénariste, alors oui, j’écris beaucoup mieux à l’intérieur d’un café (pas à la terrasse car il y a des fumeurs) que chez moi. Mais c’est avec le stress pas possible dans le ventre, en me disant que je suis nulle, en rendant en retard mes écrits en m’excusant auprès de tous ceux qui bossent après moi, en reportant tous mes rendez vous et ma vie tant que j’aurais pas trouvé une solution satisfaisante à ce passage, b*rdel. (Mais je me soigne, car c’est pas une vie d’être aussi stressée et de s’auto lyncher. Donc je lis et essaie de mettre en pratique les conseils de « The artist’s way », « just shut up and do it », « miracle morning », et mon film qui me fait sortir de la procrastination est « yes man ».
    Mon rêve, d’être blogueuse mode, prendre des photos de ce que je mange, des mes pieds, et recevoir des cadeaux et avoir une maison instagramable. Ou d’avoir un job routinier facile à faire, qui m’évite de penser (mais souvent ce genre de job est peu valorisant socialement, alors j’ai du mal à me dire que je devrais faire ça)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Auteure scénariste, mais c’est génial ! Je comprends cependant que devoir faire preuve d’imagination sous la pression ne soit pas évident. C’est d’ailleurs ce qui fait la difficulté de passer de blogueuse à auteure : je blogue quand je veux et ma vie matérielle ne dépend pas de ce que j’écris. Alors que quand c’est un boulot…
      Pour le job routinier et reposant cérébralement, je pense que si tu as du contact avec les gens, ça peut être agréable à vivre ! cf l’avis de la coach Sophie dans l’article que j’avais fait sur l’épanouissement et le travail (#autoplacementdeproduit)
      Merci de ton commentaire, et bonne écriture alors !

  • Quatre Poussins

    C’est drôle, figure toi que pilote de chasse est dans ma liste (celle que j’ai commencé après la lecture de l’article de Maman Lempicka pour en faire un article toujours pas fini, ça m’apprendra à procrastiner…). Mais j’ai vite compris que ma vue imparfaite m’empecherait de réaliser mon rêve (ça et mon poil dans la main donc). Je vais compléter ma liste et je reviens 😉 !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je ferai le bleu, tu feras le blanc, il nous manque quelqu’un pour le rouge ! (pour les champs Elysées le 14/07)
      A propos de procrastination, je ne sais plus par quel biais tu es arrivée ici mais tu as entendu parler du Village chez les Fabuleuses ? 😀 (clôture des inscriptions le 31 mars)(je l’ai fait et c’était top)

  • Workingmutti

    En fait, moi ce que je vois c’est que tu voulais être une super héroïne. Un mélange de Wonderwoman et de Capitain Marvel.

    Sinon, moi aussi j’aurais voulu être médecin, mais pour être une médecin généraliste et/ou psy pour tenter de comprendre la nature humaine. Genre les gens sont mes cobayes et je le regarde faire avec un calepin à la main. Aucune mégalomanie la dedans, au contraire, je fais ça parce que je n’y comprends rien à la base !

    Savant fou c’est sympa aussi.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      E-XAC-TE-MENT. Je n’ai pas osé mettre Catwoman dans la liste, figure-toi (et 10e dan d’arts martiaux, et bien d’autres choses).
      Je t’imagine bien, regardant de haut des petits êtres agités et râleurs dans un petit bocal, toi disant « hum hum, tiens donc, surprenant » et prenant des petites notes !

  • 3kleinegrenouilles

    Et bien ! Quelles vies t’attendent ! Moi, j’aurais aimé être historienne spécialiste du Second Empire ou conservatrice de musée ou conservatrice de bibliothèque (la, c’est ma partie histoire / histoire de l’art) ou géologue ou vulcanologue (mais sans mourir cramée par un volcan, j’avais commencé à me renseigner et j’ai appris la mort de Maurice et Katia Krafft… et ça m’a calmée) ou sismologue pour mon côté plus scientifique. J’ai pensé aussi devenir écrivaine et écrire les nouveaux Rougon-Macquart (Zola est mon auteur préféré) ou être extrêmement riche et la mécène d’artistes très prometteurs mais pauvres et encore inconnus…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Les Krafft sont morts très rapidement, sauf erreur de ma part. Ils n’ont pas péri noyés dans la lave, comme Dark Vador, il me semble que c’était une nuée ardente. Mais bon, c’est vrai, ça refroidit. Mouahahaha ! (lave, ardente, refroidit) hmm, bref.
      Dis-moi c’est fou cet engouement pour l’histoire. Tu dois être un monument de culture !
      Le mécénat aussi m’aurait plu, il faut juste être blindée de thunes. Puis signer des chèques. Gros de préférence, pour en faire moins souvent. Je vais y penser, tiens.

    • 3kleinegrenouilles

      Tu vois, je ne me souvenais plus comment Dark Vador était mort. Je me souviens de la scène pendant laquelle il tombe… mais ce dans quoi il avait bien pu tomber m’était complètement égal…
      J’ai décidé de faire des études d’histoire en 6ème, c’est vraiment une passion que j’essaie maintenant de transmettre à mes enfants. Mon grand a l’air converti…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      non mais il ne meurt pas ! il est horriblement blessé et c’est à ce moment qu’il devient Dark Vador et se réveille avec son masque noir, uuuuffff ffffuuuuu, uuuuuf fffffuuu, etc 😀

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ah ! je crois que Maman délires se retrouve en nette minorité, en traitant Colin de vieux dénué de sex-appeal. Je te tiens informée, oui bien sûr 😉

  • MamanDe4

    Je t’imagine bien dans un peu tout ça.
    Mais tu n’as pas oublier « Star » avec l’emission pour laquelle tu avais failli….
    Et je sais pas si psy c’est si fun, surtout quand tu ne vois pas les résultats rapidement…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      MAIS OUI tu as raison, où avais-je la tête !!! 🙂 tu sais que j’ai eu une deuxième proposition depuis ?
      Psy, ça ne doit pas être drôle tout le temps en effet, mais humainement gratifiant. Mais tu mets le doigt sur ce qui me rendrait folle : la lenteeeeeeeeur des progrès. J’aimerais que ça se fasse, pif paf pouf, en deux coups de cuillère à pot.

  • Latmospherique

    J’adore cet article!
    A part chanteuse – parce que j’ai une voix de casserole – j’aurai voulu faire tous ces métiers. C’est dingue!!!

    Pilote de chasse, je ne sais pas pourquoi mais rien que les mots me filent des frissons.
    Médecin j’y ai pensé avant de rentrer en fac de droit – bizarre d’ailleurs étant donné que dès que tu me parles d’une opération je tourne de l’oeil.
    Propriétaire d’un salon de thé – librairie – bibliothèque, ça a toujours un grand rêve…A la retraite peut-être pour terminer en beauté!
    Religieuse, j’y ai songé, à mes heures creuses!!
    Journaliste spécialisée en Colin Firth – ce mec me fait juste craquer.
    Psy et Ecrivain, c’est le sujet de ma reconversion…Autrice je détestais et puis doucement j’arrive à m’y faire.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Marie ! Peut-être travailleras-tu sur la portée symbolique de ces métiers quand tu auras achevé ta reconversion 😉
      Je suis heureuse de pouvoir te compter dans l’équipe des fans de Colin, il est si charmant !
      Quant au salon de thé-librairie-bibliothèque, je pense que l’on pourra en faire une réalisation collective ! Tu as raison, c’est un bon plan pour la retraite 🙂

  • Maman Nouille

    Moi aussi je rêve de faire des trachéotomies au Bic mais pour l’instant, toutes les personnes auxquelles je lail propose ont refusé…peu p être devrais-je attendre qu’elles perdent conscience pour ne plus s’opposer …Serial Killer c’est un métier ?

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      On s’appelle câlins risettes et on a des fantasmes pareils ! Fais-moi penser à ne jamais te rencontrer IRL, d’accord ? 😀

  • Maman Lempicka

    J’adore ton article. Avec le même sujet tu en fais quelque chose de totalement différent du mien et c’est génial. En gros t’as la folie des grandeurs. Aucun métier ne pourra jamais te correspondre, hélas, à part peut-être dictatrice, qui porte en substance tous tes rêves de gloire. Je t’aurais bien vue en médecin quand-même. Vraiment. Quant à Colin Firth, tu sais que nous sommes liés par un détail, lui et moi? Le concernant, j’ai une longueur d’avance sur toi, à vie. PS: Et religieuse, tu déconnes? T’aurais jamais tenu. Tu serais devenue religieuse-journaliste. Ou religieuse-médecin-pilote de chasse (pour aller bénir et soigner les gens sur les lieux de conflit).

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci ma chère 🙂 Ce que tu es fair-play et gentille, quand même !
      Je crois que médecin en effet m’aurait convenu, mais il est trop tard pour moi ! Religieuse oui, je crois aussi que la notion d’obéissance m’aurait (énormément et rapidement) lassée (Tu as lu au risque de se perdre ?) Par contre, être mère Teresa ou Soeur Emmanuelle, ou le père Dauchez qui fait un boulot de dingue à Manille, ça ça m’aurait vraiment plu (mais avec un mari et des enfants à moi, quand même)
      Bon, tu te doutes bien que tu attises ma curiosité avec ton histoire de Colin, mais comme je connais assez bien sa vie, je pense savoir à quoi tu fais allusion…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je suis sûre que ce livre te plairait. C’est l’histoire d’une jeune femme passionnée qui rentre dans la vie religieuse puis part en Afrique comme missionnaire. Quand elle revient en Belgique, elle est tellement dégoûtée par la conception étriquée de la règle monastique de sa congrégation qu’elle se barre. Sinon oui, évidemment, j’ai trouvé, mais je ne te ferai pas l’honneur d’être dégoûtée, certes non ^^

  • docteurdoudou

    Mis à part le paragraphe sur les obscurs médecins généralistes (sache qu’un frottis c’est pas si facile que ça ! Faut trouver le col qui est bien planqué au fond derrière et parfois .. Enfin bref ce n’esr pas le sujet) , j’aime ta mégalomanie. Présente toi au conseil de securite de l’onu.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Tu sais que j’ai rajouté « malgré tout le profond respect… » en pensant à toi justement ? 😀 et les frottis oui je sais, mon col se souvient de mon dernier frottis, il est exactement comme tu dis, bref ce n’est pas le sujet non plus.
      Je ne sais pas si l’ONU serait assez grand pour moi !

  • Aude

    Oh mais EXCELLENT cet article !!! Quelle tranche de rire pour la journée 🙂 Par contre, bien que je me sois inscrite plusieurs fois, je ne reçois toujours pas par mail les nouvelles parutions ? J’ai fait une bêtise ?

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Horreur et abomination ! Tu ne parviens pas à t’abonner ? Mais c’est atroce !
      Alors 3 solutions : 1) le mail de confirmation est arrivé dans les spams ou la poubelle, et tu n’as pas pu finaliser ton inscription ; 2) tu as un compte WordPress, et pour t’inscrire tu as oublié de quitter WordPress- ça bugge dans ce cas; 3) je t’envoie une invitation à t’inscrire.
      Dans tous les cas MERCI de ton gentil commentaire ! 😘

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Ornella ! Je vois qu’en définitive mes idées ne sont pas si exotiques que cela puisqu’elles parlent à beaucoup !

  • Marcounet

    1) Les filles ont réussi à me faire monter dans un avion pour la première fois de mon existence pour aller visiter Florence en septembre dernier. Je te fais grâce de leurs arguments qui valaient plus par leur quantité que par leur pertinence. Pour être honnête, je suis même monté dans un avion une deuxième fois : c’était pour revenir. (Dites, mademoiselle. C’est VRAIMENT normal ce vieux bruit de casserole ?)
    2) Une des hypothèses formulées par le psy du lycée qui avait précisé : « mais tu n’aimes pas t’occuper des autres ». Mais si. Pendant un certain temps, après quoi il faudrait qu’ils pensent à y mettre un peu du leur. Ce qui nous amène au ..
    4) (Je garde le 3 pour la fin.) J’ai passé un temps certain à explorer ce qui se passait dans ma tête et à y mettre un peu d’ordre. Pas très envie de visiter celle des autres…
    5) Domaine dans lequel tu avais un talent certain !
    6) Horaires, vie en communauté, obéissance (comme tu le notes si bien) et chasteté, ce qui aurait privé le monde de ta progéniture et de toute la littérature qui s’y rapporte.
    7) Je m’inscris pour devenir journaliste spécialisé en partenaire (cinématographique ! Qu’allez-vous imaginer ?) de Colin Firth : Jennifer Ehle, Renée Zellweger et Helena Bonham-Carter pour ne citer qu’elles. Du concentré de charme et de talent, tout comme toi !
    8) Je confirme que la tenue d’un blog et l’écriture de roman sont deux choses très différentes. D’un coté, il s’agit de produire régulièrement des textes de qualité. De l’autre, on peut prendre son temps, mais ce qu’on écrit aujourd’hui doit s’articuler entre ce qu’on a écrit hier et ce qu’on écrira demain. Mais le stress reste le même
    3) Je cherche un endroit tranquille où je pourrais écrire sans être dérangé. A l’heure actuelle, c’est exclu au bureau pour des raisons évidentes, à la maison pour cause de chats envahissants et de millier de trucs à faire (arbres à élaguer, chambre à repeindre…) et dans le bus, entre le chauffeur qui se prend pour Fangio et l’autre tête de c…, euh pardon, mon gentil voisin qui n’a pas compris que son téléphone portable fonctionnait tout aussi bien en dehors du bus, se concentrer pour écrire quelque chose de lisible relève de la mission impossible. J’attends donc l’ouverture de ta librairie pour profiter du canapé, d’une tasse de thé (et si ce n’est pas trop demander, de toilettes fonctionnelles).

    En ce qui me concerne, je serais bien partant pour le commerce ou la mécanique. Sinon, je me verrais bien assistant-maître du monde (celui qui ce barre en douce pendant que le héros règle son compte au grand méchant dictateur) ou gagnant unique du premier rang à l’Euro-Million. « Mais pour tout ça, il faudrait que j’bosse à plein temps » !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ah mais tu vois, je suis certaine qu’il y a un créneau porteur dans les salons de thé bibliothèque (avec des toilettes nombreuses, propres et confortables, garnies de PQ et de livres, également – ne pas en inverser l’usage, s’il te plaît).
      je te verrais mieux dans la mécanique que le commerce. Ou, je ne sais pas pourquoi, dans l’entomologie. Mais tu avais un grand talent pour l’écriture, puisque je me souviens encore des énormités que tu m’écrivais quand nous étions jeunes. Et tu ne l’as certainement pas perdu ! Par conséquent si tu ouvres un blog, préviens-moi : je m’abonne en pré-commande.

    • Marcounet

      J’ai pensé aux toilettes à cause de tout le thé que je compte ingurgiter. Je suppose qu’il devra ressortir à un moment ou à un autre, alors autant être équipé !
      Je vote pour la présence de livres aux toilettes (et de PQ aussi.mais tu noteras que même complètement bourré, je n’ai jamais réussi à confondre les deux).
      L’entomologie ? Pourquoi pas. Il paraît que j’ai le chic pour chercher la petite bête :-D.
      Le blog n’est pas à l’ordre du jour. Autre chose, oui. Et si ça va au bout, tu en seras la première informée, promis. (Et là, je sens venir un flot de questions …)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      QUOI QU’EST-CE QUE TU DIS TU ÉCRIS UN LIVRE C’EST CA TU ÉCRIS UN LIVRE DE HEROÏC FANTASY ET TU M’AS CHOISIE POUR INCARNER LE PERSONNAGE PRINCIPAL ET TU M’AS FAIT DES OREILLES POINTUES HEIN DIS C’EST CA ?

    • Marcounet

      Non, ce n’est pas un livre, ce n’est pas de l’heroic fantasy et tu n’es pas dans l’histoire. Mais je garde ton idée : elle est excellente ! Et arrête de crier comme ça, tu vas faire mal à tes oreilles pointues de la forêt 😀
      Et pour passer un bon week-end, une histoire d’elfe et de pommes

      [youtube=https://www.youtube.com/watch?v=nloAYB9jr54&w=640&h=360]

    • Marcounet

      Je te laisse seule juge de publier ce qui suit. (Je voulais te l’écrire hier soir, après mon post sur le smoothie, mais c’était l’heure de passer à table.) Dimanche dernier, j’ai déposé un texte sur le site de short edition. J’ai choisi ce site en raison de la qualité des textes qu’il propose. La contrepartie, c’est que les textes sont sélectionnés à l’entrée et que 65 à 70% d’entre eux se font recaler. Réponse d’ici une grosse dizaine de jours minimum.
      Ce n’est pas un roman entier, ce n’est pas de l’heroic fantasy, il n’y a pas d’oreilles pointues et tu n’es pas dedans. Mais comme promis, s’il est validé, tu seras la première à le savoir.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Mais quel teasing de malade ! Tu penses bien que je grille d’impatience ! 🤩🤩🤩

  • alinetterunnette

    Encore un génial article! et la lecture des commentaires est aussi choutte et prolonge le plaisir. Du coup je me suis fait l’exercice (et ça me donne envie d’en écrire un aussi;), avec par ordre d’apparition dans la chronologie de ma modeste vie: 1) Pompier (un obscur reportage du dimanche aprem sur TF1 et sûrement aussi une envie de collègues musclés) ; 2) Fantomette, je dois sûrement retrouver ce souvenir de jeunesse quand je passe mon temps en leggin de sport moulant. mais sinon détective privé ou journaliste-enquêteur. 3) Boucher…un burn-out de prépa concours sans doute, mais c’était mon plan B si je ratais. Bon du coup j’ai réussi et j’évite de dire à mes collègues que j’aime le sang et les couteaux… 4) Librairie-Bibliothèque-Salon de thé, sur une côte Irlandaise bien brouillardeuse et avec des scones. un petit « les gens heureux lisent et boivent du café » mais avec du thé uniquement (et du whisky). Mais j’avoue que ton concept avec les serveurs en lin me plait bien aussi .
    Et je confesse aussi une petite période hildegarde de bingen ! sûrement à la même époque que la boucherie…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Mais n’hésite surtout pas à répondre au Tag de Maman Lempicka, elle sera ravie ! D’autant plus que tu sembles avoir des choses vraiment captivantes à dire 😜 Je te laisse les couteaux, mais je veux bien aussi le justaucorps de Fantômette, et les scones au whisky !

  • Virginie Neleditesapersonne

    Tiens donc, j’ai commenté partout sauf ici ?! Maintenant que c’est endroit sécurisé en plus, il n’y a vraiment plus de raison de ne pas venir y trainer 😛
    Bon déjà je suis ravie de savoir que tu me référenceras, il ne me reste plus qu’à écrire qqchose que tu puisses référencer, donc.
    C’est drôle comme envie Pilote de Chasse ! Et apparemment tu n’es pas la seule, ce qui est encore plus étonnant (dis celle qui veut faire pharmacien garagiste). Mon frère a fait quelques années dans l’armée de l’air, apparemment très dures, il a finit par arrêter car un de ses copains s’est tué en vol, je crois bien qu’ils lui ont fait veiller le corps ; et le lendemain même il frôlait lui-même l’accident. Fin de l’aventure, il a préféré tout arrêter.- pas si facile d’être Top Gun –
    Moi je dis, religieuse ou journaliste spécialisée ; c’est moins risqué (perso je prendrai Ben Affleck, comme ça on aura chacune notre domaine de compétence !)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      J’étais là, seule, assise dans ma flaque de larmes car tu n’étais pas encore venue me voir, alors que mon site est aussi beau et sécurisé que la Banque de France dans Guantanamo, lui-même dans Fort Alcatraz.
      Ton frère était peut-être moins sportif que moi (ha ha ha) ? non je rigole, c’est tragique ce qu’il a vécu et c’est sûr que ça doit être très traumatisant 🙁
      Bref, je crois que mes carrières imaginaires n’ont rien à envier aux tiennes, et vu que je ne suis pas la seule pilote de chasse fantasmée, ça veut sûrement dire que je ne suis pas si tarée que ça ! ouf (je ne vois même pas la tête de Ben Affleck, Colin a pris toute la place disponible pour les acteurs dans mon cortex)

    • Virginie Neleditesapersonne

      Quel dommage ! Toi qui dois aimer les histoires d’avion, je te conseille de regarder le film Pearl Harbor. Je ne me souviens que très vaguement de la qualité de ce dernier (pas si mal me semble-t-il) mais surtout, quel regal pour les yeux : Ben Affleck + Josh Harnett en pilote, ça vaut le détour ! Bon, c’est sur que c’est moins délicat que Colin, hein 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Certainement que cela saura agréablement meubler quelques soirées solitaires 😉 je ne suis pas sectaire à ce point, quand même !

  • Ariane

    Je me tape la tête contre les murs : « journaliste spécialisée en Colin Firth », mais pourquoi diable n’y ai-je jamais pensé ????? Tu es sûre qu’on peut se faire payer pour ça ? Si oui, je me reconvertis immédiatement ! La santé et la psycho sont tellement insignifiantes à côté de ce sujet d’exception !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Mais bien entendu, je crois fermement à l’intérêt crucial de cette problématique ! C’est quand même plus excitant que les rhumatismes et le terrible two, non ? 😉

  • 3 enfants en 3ans

    Merci pour ton inimitable style !
    Colin par contre m’a laissée toujours froide, bien qu’il soit un grand acteur. Pour la librairie café, juste : oh oui, c’était un beau métier… mais est ce qu’il n’est pas amené à disparaitre ?

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci !
      Dieu du ciel mais comment est-ce-possible ? Bon cela dit tant mieux, on est déjà assez nombreuses sur le coup avec Colin, heureusement que certaines femmes résistent à son charme !
      Tu as raison, les librairies sont mal en point; mais les bibliothèques, non. Je fréquente beaucoup la nôtre, qui est grande et superbe; s’il y avait un salon de thé en plus, je démissionne illico de mon boulot pour y postuler. A Paris je connaisais un café de ce style (où je n’ai jamais pu mettre un orteil d’ailleurs, tant il était blindé), qui s’appelait le Fumoir, vers Louvre-Rivoli. C’est vraiment le loisir au sens noble : lecture, dégustation, discussion, convivialité. Je surkiffe. Mais je viens de vérifier dans google et je constate avec désespoir que ce n’est plus un bar-bibliothèque, mais un bar-restaurant. Triste époque 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci de ton commentaire ! Oui il y a parfois des choses inattendues dans les métiers de rêve 😜
      N’hésite pas à répondre au tag, sur ton blog ou en commentant chez maman Lempicka !

  • Gilles Labruyère

    Facteur de clavecins, artiste textile, prototypeur bois, astronome avec un télescope optique (J’en ai rencontré un au Pic du Midi qui observait le soleil. Pas con. C’était le seul à dormir la nuit et travailler le jour), dessinateur (J’ai donné), éleveur de bambous, gardien de refuge, naturologue … Merci pour cet article aigre-doux, Marie, et une belle et heureuse journée à vous.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Bonjour Gilles, que de passionnantes carrières parallèles ! Mention spéciale au facteur de clavecins qui me parle en tant qu’amoureuse de la musique baroque !
      Merci de votre passage ici et excellente journée ☀️

Je suis sûre que tu as plein de choses à me dire :

%d blogueurs aiment cette page :