• cerveau stress cortisol
    éducation,  marmots

    VEO, stress et cerveau de l’enfant

    Suite à mon article sur les excès de la parentalité positive, j’ai eu envie d’aller un peu plus loin sur les bases scientifiques de ce courant éducatif et de vous parler de la littérature scientifique relative à l’effet des VEO sur le stress et le cerveau de l’enfant. Cet article va être assez long mais cela me permettra d’être assez précise sur ce que je veux aborder : prenez un café ou enfermez-vous aux toilettes un bon moment. Vous le savez sûrement si vous vous intéressez à ce sujet : la parentalité positive ou éducation bienveillante est basée sur les neurosciences, qui montrent l’impact négatif du stress sur le cerveau…

  • La vraie vie Adeline Dieudonné Editions l'Iconoclaste
    au fil des jours,  Lecture

    « La Vraie Vie », Adeline Dieudonné

    Cette semaine, j’ai lu « La Vraie Vie » d’Adeline Dieudonné. Comme j’en ai parlé sur Instagram et Facebook, je n’ai pas voulu priver mes fidèles padawans qui me suivent par mail de cette -brillante- analyse. Adeline Dieudonné, qui est Belge (personne n’est parfait) (ne vous désabonnez pas, par pitié) (je retire ce que j’ai dit), Adeline Dieudonné, donc, a reçu pour ce roman autant de décorations qu’un vétéran de 14-18, ce qui n’est pas peu dire : Prix des Lecteurs des Ecrivains du Sud 2019 Festival du premier roman de Chambéry 2019 Grand prix des Lectrices de Elle 2019 Prix du Roman FNAC 2018 Prix des lycéens Renaudot 2018 Prix Victor…

  • frères complicité automne
    marmots

    Ces deux-là

    Ces deux-là sont comme les deux doigts de la main. Tantôt comme chien et chat, tantôt comme cul et chemise. Toujours à se chercher des poux dans la tête ou à se chercher tout court, comme s’ils ne pouvaient vivre l’un sans l’autre, même si c’est cinq minutes après s’être empoignés, tiré les cheveux, battus comme des chiffonniers. Ces deux-là, ils se jalousent. Lassés de les voir toujours se bagarrer et se filer en douce des coups de pied ou de fourchette au lieu de vider leur assiette, nous avons eu l’idée ô combien lumineuse, au bout de 2 ans – depuis que Lapin sait se tenir assis sur une…

  • shampoing solide maison
    au fil des jours

    Shampoing solide maison : ma recette.

    Vous la voulez, ma recette de shampoing solide maison ? Ok, allez, je vous la donne, maintenant que je vous ai bien appâtés. Il s’agit d’une recette que j’ai adaptée en partant de celle proposée sur le site Aroma-zone, amendée au fil de mon expérience et suite à l’article de Cécile de Huit à la maison. Navrée de vous proposer un contenu aussi frivole, mais la frivolité fait partie de moi, également. Trêve de verbiage, j’entends votre impatience. Voici donc, pour 100g de shampoing solide maison : La recette express : 45g de tensioactif 10g d’eau 20g de beurres / huiles végétales 25g d’actifs cosmétiques. 20 gouttes d’huile essentielle (optionnel) Je…

  • zéro déchet
    vie personnelle

    Z comme zéro déchet

    Voilà, je crois qu’il est temps de faire un bilan écologique. L’heure est grave, Greta Thunberg le dit et le redit. Quand j’étais petite, j’avais des nattes comme elle. Maintenant que je suis grande, j’ai les cheveux courts, et quatre enfants. Bien que l’un ne soit pas pondu de mes entrailles, j’en ai quatre, c’est indéniable. Je suis donc quadruplement coupable, parait-il, de la dégradation de notre planète. Ne pouvant me résoudre à en noyer un, ou deux, ou trois, je préfère expier ma faute en faisant des efforts concrets. J’ai donc décidé de devenir une adepte du zéro déchet en cours de transition écologique (Vous avez vu un peu,…

  • été-coucher-de-soleil
    au fil des jours

    Souvenirs d’un lointain été (3)

    Chères abonnées de fraîche date arrivées ici suite à mon précédent article, un petit mot pour vous tout d’abord. Il y a-t-il un homme dans la salle ? Qu’il se dénonce. Vu votre faible nombre, vous me pardonnerez sans peine d’écrire au féminin. Donc, merci à vous toutes d’avoir rejoint cette belle et brillante communauté de lectrices ! J’ai été prise au dépourvu par l’écho qu’a suscité cette petite gueulante chez de si nombreuses personnes. Ayant un peu hésité à le publier, par peur de la polémique, j’ai été fort soulagée de lire que cela rejoignait le ressenti de la très grande majorité de celles ayant exprimé leur opinion. Je…

  • parentalité positive dérive toxique danger
    éducation,  marmots

    La dérive toxique de la parentalité positive

    Je ne vais sans doute pas me faire que des amis en adoptant un tel titre. J’ai découvert l’autre jour un compte Instagram qui illustre à mes yeux la dérive toxique de la parentalité positive. Évidemment, ce mouvement éducatif part d’excellentes intentions et se base sur de très justes observations du développement de l’enfant. J’y pioche de nombreux outils pour mieux dialoguer avec mes enfants. Il n’est donc pas question de remettre en cause le besoin de sécurité physique et affective de l’enfant. Mais certains s’engouffrent dans une application caricaturale des principes de l’éducation bienveillante et c’est extrêmement dommage pour la crédibilité de ce mouvement éducatif. Le pourquoi du comment…

  • SOUvenir été vacances charente-maritime coquillages
    au fil des jours

    Souvenirs d’un lointain été (2)

    Mais où sommes-nous donc partis ?… Disais-je, à la fin de ce premier épisode de nos souvenirs de vacances d’été. En Charente-Maritime, une révélation. Océan majestueux, pins splendides, villas cossues, douceur du sable, eau céladon, petites cabanes de pêcheurs sur pilotis. J’en avais posté quelques photos ici. Une petite promenade, que nous avions évaluée, en randonneurs expérimentés, à environ une heure, nous mena en dix minutes tout au plus à une plage charmante, par un petit chemin qui serpentait sous des chênes verts. Il faut vous l’avouer : nous devenons presbytes. Un kilomètre ou cinq, on a du mal à évaluer les distances. « Moi, j’ai très envie de ne pas y…

  • SOUVENIRS VACANCES été
    au fil des jours

    Souvenirs d’un lointain été (1)

    Quelle émotion de vous retrouver tous, là, fidèles au poste ! Vos petits clics, vos petits likes, vos petits commentaires, cela m’avait manqué. L’été, c’est vraiment le cauchemar de la blogueuse : tout le monde se barre photographier ses orteils ou ses mômes sur toutes les plages du monde, deux mois durant. Mais bonté divine, qu’attendent-ils, à l’Éducation Nationale, pour raccourcir les vacances scolaires ? Les enfants ne font plus les moissons ni les vendanges, il me semble, non ? Enfin. Nous sommes là pour que je vous parle de ce que je fis durant ces semaines passées sans vous. Ah, les vacances ! Lointain souvenir d’un mois de juillet…

  • Dura lex sed lex verre duralex nombre fond verre
    au fil des jours

    Dura lex, sed lex

    Je suis revenue. Les vacances, c’est fini. Bien sûr, je vous raconterai tout en temps utile, mais auparavant j’avais besoin de m’épancher un peu auprès de vos oreilles attentives et de vos cœurs miséricordieux. Laissez moi vous dire ce qui m’est arrivé le vendredi 5 juillet, à 17h37, début de mes vacances bien méritées après des semaines d’un labeur ingrat (si, c’est vrai). Partant ventre à terre du travail pour une rencontre avec l’orthodontiste de Poupette, histoire de faire le point sur les montants exorbitants qu’elle nous extorque depuis quatre ans pour que la bouche de notre fille s’orne d’un sourire rutilant et régulier, j’étais bien sûr en retard comme…