papier froissé brouillon article
Blog et Tag

Ces articles qui moisissent dans le cul-de-basse-fosse de mon blog {TAG}

Voici ma participation au TAG lancé par Cécilia. Toute blogueuse qui se respecte commence des articles, des tas d’articles, qu’elle finit par ne jamais publier. Pourquoi donc tout ce gâchis alors que je me rengorge de mes démarches zéro déchet ?

– Parce que j’ai eu une idée sublime mais que je l’ai laissée dégonfler comme un soufflé au fromage. Je n’avais pas mon carnet de notes sous la main, j’ai été appelée sur un dossier urgent (« Maman viens m’essuyeeeeer »), j’étais au volant et ne pouvais écrire, prendre le virage et passer les vitesses, sous peine de me prendre un prune (non mais de quelle bassesse ne suis-je pas capable pour faire de l’auto-promotion sur mes articles, c’est franchement lamentable car cela n’a rien à voir avec le sujet, vous avez remarqué ?). Alors, tout ce que j’avais élaboré d’aérien et de monte-en-l’air autour de cet embryon d’idée s’est évanoui, chassé par les piles de linge, la mensualisation de la taxe d’habitation, et le « surtout ne pas oublier de racheter un pack de lait sous peine de hurlements gutturaux émanant d’un individu de 96 cm ». Il ne me reste plus qu’une maigrelette brindille, à laquelle je ne sais comment donner un peu de chair.
– Parce que comme souvent, d’autres sal… d’autres blogueuses, pardon, plus et mieux inspirées, m’ont piqué mon idée d’article au vol. Mais soyons bon prince : je leur pardonne cette effraction dans mon cerveau. Pour cette fois.
– Parce que certains sujets sensibles me vaudraient des volées de chevrotine, et que je ne suis pas pressée de laisser ma réputation (ruinée), un veuf (éploré) et des orphelins (sanglotants).
– Parce qu’une fois écrit, cela fait 10 lignes, et que je renâcle à déranger mes abonnés par un envoi de mail pour 10 malheureuses lignes. C’est pour cela que je fais des articles longs, d’ailleurs. L’idée de vous importuner pour 10 lignes me glace. Sans doute ai-je tort. Ai-je tort ?

Donc, 31 articles gisent dans les tréfonds de mon blog. Avec parfois juste un titre, parfois quelques mots, un paragraphe, voire un article complet non publié.

31. Thirty-one. Mazette. Vous vous rendez compte, cette manne bloguesque ?

Je vais vous parler des plus significatifs à mes yeux.

Un article sur Marie Kondo

dont j’avais trouvé le titre : « Faut-il jeter Marie Kondo avec l’eau du bain ? » Au-delà du titre qui me plaisait bien, c’était un peu léger car je ne savais pas quoi écrire. J’avais lu le livre de Marie Kondo, « La magie du rangement ». Personnellement, je n’en ai aucun besoin. Mon mari non plus. Ma fille peut-être… Mais c’était pour ma culture, pour être au courant des dernières tendances sociétales vachement trop importantes. Je commençais à ironiser sur Marie Kondo qui est sûrement totalement névrosée et aurait vraiment besoin d’aller chez le psy. Si, je vous promets : lisez le passage où elle raconte son obsession à tout ranger dès l’âge de 4 ou 5 ans. Mais quel enfant normalement constitué ne pense qu’à ranger ? Ce n’est pas normal. Peut-être que la nuit, elle se lève et va se planter devant le lit de ses enfants, les yeux fixes et un grand couteau à la main.

Finalement, je me suis arrêtée, car c’est mal de se moquer, (même de Marie Kondo qui réussit quand même la performance de faire payer des gens très cher pour leur faire remplir des sacs poubelles), ce n’est pas dans l’esprit de Noël, et il me reste une once de charité chrétienne. J’ai juste recyclé une vanne que j’y avais inclus, dans mon article sur le zéro déchet quand je parle de mon mari Kondo (ah ah ah). Quitte à faire du conjugal bashing, sachez-le : mon mari est PIRE que Marie Kondo. IL range TOUT. Il range TROP. Pas toujours au bon endroit, mais il range. Autant vous dire que le coup de la chaussette qui traîne de Titiou Lecoq, je ne connais pas.

Bref, par rapport à Marie Kondo, il fallait que je vous le dise quand même : depuis qu’elle a des enfants, elle s’est calmée et elle a publiquement admis que son truc ne marchait pas avec eux car les enfants sont de véritables machines à boxon. Ça fait du bien, non, de se dire que même Marie Kondo échoue, tout comme nous ? Bien fait pour elle, elle m’énerve avec son sourire toujours au carré et sa jupe impeccable, j’ai envie de la claquer. Pardon Seigneur, je dirai deux Ave et trois Pater.

Un article sur la météo marine.

Vous savez, la météo marine de France Inter ? Quand j’étais petite, j’entendais parfois le soir à la radio de mystérieuses voix susurrant des paroles incompréhensibles, mais ô combien poétiques. Je m’imaginais des sirènes, chevauchant des vagues d’émeraude sombre, qui attiraient les marins de chalutiers perdus dans la tempête, tandis qu’au loin, la lueur du phare faiblissait.

« Thalweg abordant les îles britanniques, se décalant vers l’est, prévu sur la Mer du Nord. Secteur des Hébrides, vent Ouest à Sud-Ouest force 5 à 6, temporairement 7 sur l’est ce soir, mollissant 4 à 5 demain soir. Mer très forte, devenant grosse. Houle d’Ouest 5 à 6 m, s’amplifiant 6 à 7 m demain. »

La douce voix m’emmenait loin, très loin tandis que mon corps demeurait au creux de mon lit bien chaud. Mon esprit s’évadait et planait sur les eaux (sans mégalomanie de ma part (c’est Genèse 1:2, vous aviez calculé ?)), comme un goéland acrobate.

J’ai mis longtemps à comprendre que la dame parlait des îles Hébrides, et pas Zébrides ou Hybrides, et que cette ile n’était pas peuplée de zèbres mais se situait au large de l’Écosse. Mais je trouvais cette météo infiniment poétique, c’était un voyage imaginaire immobile.

Et voilà : la météo marine, c’est fini. C’est triste.

mer ciel météo marine

Un article sur la valise de maternité

Alors bien sûr, il ne s’agissait pas d’un article sérieux. C’était un article où je me moquais des textes tous identiques sur la fameuse valise de maternité remplie de trucs inutiles (à un moment il y a eu une épidémie d’articles de ce type sur Hellocoton), mélangée à des considérations extrêmement affûtées sur le choix des couleurs de vêtements pour les bébés filles ou garçons, et leur impact réputé nocif sur leurs gonades. Outre la composition un peu bancale, la peur que les gens pensent que je me foutais d’eux (ce qui, soyons honnêtes, n’aurait pas été totalement faux) m’ont retenue de le publier afin de ne pas faire face à une vague indignée de désabonnements, qui aurait mis à mal mon blog maigrelet.

short-valise-maternité
Ben quoi, vous n’aviez pas mis ça, vous, dans votre valise de maternité ?

Un long développement philosophique sur la notion de responsabilité, intitulé « la preuve par la fraise ».

Un jour, par un concours de circonstances malencontreux, nous avons tâché notre plan de travail en frêne massif sur mesure qui avait couté un rein, avec du jus de fraise. J’en avais été fort énervée et en voulais à la terre entière (ce qui signifie : à mon mari. Si je l’ai épousé, c’est pour lui en vouloir, non ?)

Une bonne nuit de repos plus tard, j’avais écrit cet article afin de me désénerver. J’étais parvenue à la conclusion inouïe que, tout bien considéré, ce n’était finalement pas plus sa faute que la mienne, et que le divorce pouvait être différé. Étant parvenue à mes fins – retrouver mon calme- je n’ai jamais publié cet article. Et depuis, la tâche s’est estompée puis a totalement disparu. Tout est donc pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

l’objet du délit

Un article sur les talents musicaux de ma fille

Je l’avais intitulé « La joueuse de pipeau ». Je n’y parlais pas vraiment d’instruments à vent, mais plutôt de sa propension à nous raconter « oui oui t’inquiète pas, j’ai fini tous mes devoirs et j’ai bien appris mes leçons», assertion suivie à quelques jours de distance par un bon gros carton, ou un petit mot dans le cahier « devoir non fait ».

Heureusement, elle a depuis crû en sagesse, force, intelligence et sens des responsabilités, et nous ne sommes plus amenés à la menacer d’ignobles sanctions comme, au hasard, lui remplacer son téléphone portable par un vieux Nokia à clapet tout pourri pour un temps indéterminé. (Cependant je vous signale que cette sanction est d’une redoutable efficacité et induit une remontée rapide des notes et de l’assiduité, pourvu que vous sachiez passer outre les regards éperdus, mimiques désespérées et mélodrames à base de « tout le monde va se moquer de moi » – ce qui est faux d’ailleurs, mais c’est de bonne guerre).

Pourquoi ne l’ai-je pas publié ? Parce que cela me semblait un peu dur de faire un article entier orienté sur un petit errement de ma Poupette que je chéris tendrement et qui est quand même, globalement, une super chouette adorable jeune fille.

Pipeau diplôme

Enfin, il y a un article que j’aimais beaucoup.

Et je l’ai perdu. Je voulais le terminer l’autre jour, et impossible de le retrouver : j’ai fouillé toutes mes clés USB, examiné tous mes ordinateurs, toutes mes boîtes mails. Pffffitttt : disparu, envolé. Il faut dire qu’il parlait de vent, de mouettes, et du bateau de Peter Pan. Je suppose qu’il est parti au Pays Imaginaire ?

bateau peter pan

Et vous, quels brouillons mystérieux et captivants se cachent dans vos tiroirs, sous-dossiers secrets et moites archives ?

TAG ces articles que vous ne lirez jamais

Il faut absolument que tout le monde le sache ! je partage :

41 commentaires

  • marianne

    Ma chérie, on veut des articles même des petits alors tu t équipes d un bon dictaphone, tu penses à l éducation militaire et tu mets en place le grand plan « démerdez-vous », testé par moi même depuis que j ai repris le boulot et qui fonctionne pas mal😂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      pour le grand plan « démerdez-vous », c’est ce que je tente de mettre en oeuvre sans grand succès avec Chaton aux toilettes…Toi tu as pris un chat de la taille d’un veau pour veiller sur tes enfants, un peu comme Nana dans Peter Pan ! Moi je ne peux pas, avec la cohorte d’allergiques que j’ai 🙂

  • CéciliAcidulée

    Merci pour ta participation au Tag ! Je confesse avoir fait parti de ces blogueuses richement inspirées par un article sur la valise de maternité lol. Heureusement, c’était à mes débuts et cet article est aujourd’hui enfoui à l’endroit qu’il mérite, cad au bas-fond du blog^^
    Jamais lu Marie Kondo, comme toi, je pense ne pas avoir besoin d’elle et je la sens aussi un peu névrotique comme fille 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci de ton TAG, vraiment sympa ! tous ne sont pas aussi inspirants 😀
      Oui je sais que toute blogueuse famille respectable a un article sur la fameuse valise dans ses tiroirs. Mais je ne suis ni assez sérieuse, ni respectable.
      Marie Kondo me fait penser à la version jeune et kawaï des deux mamies de « c’est du propre » !

  • maman délire

    merci pour tout. ça fait toujours du bien de te lire. il sort quand ton livre déjà ? moi je crois que j’en ai 42, des articles non publié. dont le dernier qui est presque fini et que je me voyais publier il y a 10 jours. voilà voilà. et sinon hier soir dans mon lit j’en ai ecris 3 dans ma tête. ils étaient chouettes, peut être qu’avec un peu de chance j’aurais le temps de les écrire pour de vrai pendant les vacances ? pendant que mes gosses montent leur 42517 boites de legos….

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      mon quoi ? je ne vois pas de quoi tu parles. 😀
      Hé bien publie, publie mon enfant ! Et utilise la fonction saisie vocale, comme dit Marianne plus haut. (Tu noteras que je te fourgues sans vergogne des conseils que je suis incapable de m’appliquer à moi-même; prends en de la graine pour tes coachings)

  • 3kleinegrenouilles

    La météo marine me faisait un peu le même effet qu’à toi, d’autant plus que je viens de la campagne bourguignonne, donc vraiment loin de la mer.
    J’aurais dû faire un article sur la valise de grossesse mais version germanique. En même temps, il n’y a pas grand exotisme mis à part la bière de malt, le fromage blanc et le chou pour favoriser l’allaitement…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Et les secteurs marins, que de poésie…
      Pour ta valise de maternité germanique, je suis sûre qu’il y a matière à ! pourquoi ne te lances-tu pas ?

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Rien n’est perdu… c’est un article facile à écrire entre la dinde de Noël et la dinde du Nouvel-An !

  • Viviane

    Et bien moi aussi je suis une nostalgique de la météo marine, qui était une véritable machine à rêves.
    Je vote donc pour un article complet avec beaucoup de lignes sur la météo marine. Quel trait de personnalité est révélé par le fait d’avoir aimé écouter la météo marine sans être marin ni même habiter en bord de mer ? Peut on partager sa vie avec un conjoint indifférent à la météo marine ? Est-ce parce que j’écoutais la météo marine que mon fils ainé fait du Kite surf ? Il y a là une mine d’or poétique à exploiter !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je te sens très inspirée et te propose un deal : tu l’écris, et je te le publie. équitable non ?

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      … Et encore, la météo n’allait que de la mer du Nord aux Açores, que de voyages inconnus dans les météos plus tropicales !

  • 3 enfants en 3ans

    Ah la météo marine… il a fallut que je fasse de la croisière en Bretagne pour commencer à savoir traduire ces propos par ailleurs tellement poétiques !
    Pour la valise de mater, j’avoue avoir songé à m’y coller alors que mon dernier à 4.5 ans…. parce que les fringues c’est bien, mais il est important qu’elle contienne de la bouffe !!! (à la mater pour moi c’était diner à 18h15 et petit dej à 8h00 : pour une jeune maman qui allaite, c’est inhumain !)
    Oui, Maria Kondo a fini par redescendre sur terre et cela fait un bien fou lol
    Pour la tâche et le pipeau, cela m’aurait plu de les lire saches le

    Concernant l’article perdu, s’il s’est envolé, c’est que cela devait être son destin
    des bécots !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je me demande si je ne préfère pas ne pas comprendre, pour en garder la dimension poétique !
      Moi si c’était à refaire, je mettrais de la charcuterie dans ma valise de maternité. D’ailleurs, si cela plaît à la jeune maman, je viens la voir avec un saucisson et un opinel. J’ai toujours eu un franc succès !
      Pour l’article je n’ai pas encore totalement perdu espoir de remettre la main dessus !

  • Latmospherique

    Moi je suis preneuse même des articles de 10 lignes! Parce que je suis certaine que tu pourras les rendre intéressants!!
    Pas lu Marie Kondo, je me débrouille très bien toute seule, comme une grande…
    J’ai pas tant de brouillons que ça parce que dès que ça prend pas, je vire, c’est catégorique.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Toi tu as un véritable talent pour écrire des textes courts et intenses, je t’admire !
      Je pense que certains ont en effet vraiment besoin d’un coach pour désencombrer leur lieu de vie, mais je crois malgré tout plus à une dimension psychologique dans le besoin d’accumulation. Donc je crois plus à l’effet d’une thérapie pour régler ce problème.

  • Madame Captain

    Mais j’adoooore ! Moi j’en ai pléthore sur belle-maman. Des articles exutoires, defouloirs, qui datent de l’époque où ça a claqué sévère et où j’ai eu besoin de tout déverser. J’en ai publié quelques uns et puis, calmée, j’ai arrêté. Mais ils sont là. Ils attendent patiemment le prochain clash pour être violemment publiés aux yeux de touTEs 🙈

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ah, les articles sur belle-maman ! C’est toujours délicat. D’ailleurs sur un blog on se censure toujours plus ou moins, par rapport à ses proches, à sa famille, à son intimité… Après, écrire est en soi thérapeutique, et certains textes n’ont pas vocation à être partagés, tout simplement 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      J’ai mis longtemps mais maintenant j’aime beaucoup la radio, qui permet de laisser vagabonder l’esprit sans être bêtement hypnotisée par un écran… Et la Tribune de l’Histoire, tu écoutais aussi ?

    • mamanstendhalienne

      oui!!! J’adorais!! La radio était branchée non stop dans ma famille… ça reste mon réflexe dès que j’ai 5 min! Maintenant je me fais les replay de Grand bien vous fasse en repassant!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Tu sais, je n’ai sans doute pas dit mon dernier mot ! maintenant que j’ai fait le TAG de Cécilia, je peux les sortir de mon dossier brouillons 😉
      Par contre pour l’article perdu, oui j’avoue que j’ai bien râlé !

  • mamanchambouletout

    Après t’avoir lu j’ose à peine écrire en commentaire que j’ai potasser Marie Kondo et que ça m’a bien aidé à faire le vide (sans toutefois changer ma vie). Par contre, je reconnais volontiers l’état de névrose avancé de la petite dame.
    Je te rejoins sur la météo marine, j’ai beaucoup navigué, la mer c’est toute mon enfance et j’entend encore raisonné dans le carré du bateau les précieuses infos tant attendues pour définir la route du lendemain.
    Merci pour cet aperçu de tes brouillons déjà fort intéressants !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Amélie !
      Oui oui, mais tu n’as pas payé une consultante à prix d’or, tu as juste acheté le bouquin à 14 € !
      Mais je vois un sujet d’article intéressant sur ces souvenirs marins, non ?

  • Maman Lempicka

    J’adore cet article, comme d’habitude tu parviens à introduire de le poésie et de l’humour sur un sujet à priori neutre. Mention spéciale à la météo marine. Pour le coup, y’a jamais eu de une là-dessus sur hellocoton. Et j’avais moi aussi rédigé, sur mon ex-ex blog un article satirique sur la valise de maternité. Y’en a pas beaucoup pour verser dans la satire ma bonne dame 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci ! <3
      Tu ne voudrais pas re-balancer cet article sur ton nouveau blog, plutôt que de m'appâter avec tes "sur mon ancien blog" que je ne connaîtrai jamais ? Je suis sûre que ça aurait du succès 😉

  • Celestine

    Je me régale à te lire, en tout cas…
    Bon, honnêtement, les articles trop longs sont souvent rébarbatifs pour le commun des mort…euh des blogueurs.
    Moi je m’en fous, je lis vite, alors la longueur ne m’importe peu. c’est davantage le fond qui ‘importe.
    Alors pour répondre à ta question, j’en suis à 1170 articles, alors c’est vrai que de temps en temps, j’aimerais me dire que quelqu’un les lit encore…Mais je crois que c’est affreusement narcissique, et que l’expression « cul de basse-fosse » est particulièrement bien choisie…
    Bises joyeuses
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Célestine !
      Oui c’est vrai les formats courts sont privilégiés mais moi j’ai l’impression de truander mes lecteurs. Je me fourvoie sans doute totalement !
      Tes articles sont très beaux et le nombre de commentateurs chez toi semble indiquer une belle vitalité plutôt rare sur la blogosphère, bravo !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      M’enfin, quelle idée as-tu de toi-même ? Tes articles sont toujours étonnants et délicieux. Lance-toi donc !

  • Marina

    Un jour ou l’autre toute personne qui anime un site web pose en quelque sorte la plume le temps de se ressourcer et trouver des idées neuves à publier. Personnellement, j’ai une démarche assez similaire, je note des phrases qui me passent par la tête. Cela peut arriver lorsque je regarde une publicité ou tout simplement lorsque je lis un article, mais parfois il n’y a plus d’encre dans mon stylo

    • Marcounet

      Voilà qu’une nouvelle année commence et que je n’ai toujours pas commenté ton dernier article. Ce pourrait être une bonne résolution 2020 : ouvrir ma propre page et y écrire deux trois trucs qui traînent dans un coin de ma tête ou sur des clés USB oubliées au fond d’une poche. Ce qui nécessiterait que je fasse ça sérieusement et que je laisse d’autres projets en suspens… Et m**** ! Quelqu’un connaît un truc pour rajouter des heures aux jours, des jours aux mois et des mois aux années ?

      Que 2020 soit pour vous tous une année de lumière.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      @marcounet mais bien sûr, il faut que tu publies ces textes, enfin ! Et Dieu sait qu’il y en a des choses, dans ta tête ! Belle année à toi 🙂

Je suis sûre que tu as plein de choses à me dire :

%d blogueurs aiment cette page :