SOUvenir été vacances charente-maritime coquillages
au fil des jours

Souvenirs d’un lointain été (2)

Mais où sommes-nous donc partis ?… Disais-je, à la fin de ce premier épisode de nos souvenirs de vacances d’été. En Charente-Maritime, une révélation.

Océan majestueux, pins splendides, villas cossues, douceur du sable, eau céladon, petites cabanes de pêcheurs sur pilotis. J’en avais posté quelques photos ici. Une petite promenade, que nous avions évaluée, en randonneurs expérimentés, à environ une heure, nous mena en dix minutes tout au plus à une plage charmante, par un petit chemin qui serpentait sous des chênes verts. Il faut vous l’avouer : nous devenons presbytes. Un kilomètre ou cinq, on a du mal à évaluer les distances.

« Moi, j’ai très envie de ne pas y aller », nous avait dit Chaton, qui finalement apprécia fort de pouvoir enrichir sa collection de bâtons et de glands (Bien que celle-ci, à l’instar de la tapisserie de Pénélope, disparaisse mystérieusement chaque nuit en allant toute seule dans la poubelle, bref. Ceci est une autre histoire).SOUvenir été vacances charente-maritime coquillages

C’est un coin assez bourgeois, et ça tombe bien, car nous, on adore les coins bourgeois, les jolies villas un peu désuètes aux marquises de verre, tourelles miniatures et grilles tarabiscotées. Nous y avons aussi trouvé moults bunkers, puisque se trouve-là une portion du Mur Atlantique construit sous les ordres d’Hitler à partir du printemps 1942. D’où la photo de Lapin à côté de Tinky-Winky. Je suis calée en Télétubbies, mais une vraie bille en Histoire : si par un malheureux hasard, vous étiez aussi peu cultivés que moi, je vous partage ma découverte de cet article intéressant de Géo sur la construction du mur Atlantique. Il ne sera pas dit que je n’aurai pas contribué à élever votre niveau.

bunker-mur-atlantique
C’est l’oeil du bunker

Nous avons été conquis par le très beau temps, l’agréable brise et la chaleur qui n’a pas le côté étouffant de la côte d’Azur. On y voit davantage de familles et moins de grandes blondes en micro-robes, perchées sur d’extravagants talons dans lesquels elles sont aussi à l’aise que moi dans mes pantoufles, le genre de filles énervantes qui me collent un ulcère et des contractures musculaires dans la mâchoire (en même temps, elles sont sûrement stupides – je me rassure comme je peux. Imaginez qu’elles soient intelligentes, en plus, quelle angoisse). Le seul point commun entre Saint-Tropez et la Charente-Maritime, est l’incompréhensible tendance des gens à rissoler sur la plage sous un soleil au zénith, jusqu’à prendre l’appétissante couleur d’un jambon industriel. Alors que rester bien blanche comme une baguette peu cuite, c’est quand même plus classe, non ?

Mais surtout, surtout, le gros avantage de cette région, est la présence en abondance de coquillages, de bernard-l’hermite (qui ne s’accorde pas au pluriel, apprends-je avec stupéfaction; Jésus Marie Joseph, dire que l’on peut vivre des émotions aussi excitantes que cela en ouvrant un dictionnaire !), et de crabes verts, au grand ravissement –teinté d’épouvante- des enfants qui ont trouvé là une raison valable de nous ravager les tympans en poussant des cris suraigus ET perçants. Heureusement, je les surveille à bonne distance et du coin de l’œil – marée basse, motricité libre et tout ça tout ça obligent. Mais je connais des mouettes qui doivent encore, à l’heure qu’il est, avoir les oreilles qui sifflent.

vos gueules les mouettes

J’ai aussi fait ma petite récolte, car j’ai eu une idée géniale : Et si j’offrais, pour ses 50 ans, un magnifique cadre photo en coquillages, bois flotté et fil de fer de bouchons de champagne, à mon mari ? Le cher homme, il mérite bien un aussi somptueux cadeau, fait avec amour et ferveur. Un beau cadre, de taille imposante, pour y mettre une photo de famille format poster. N’est-ce-pas une idée géniale et touchante ? J’imagine déjà son regard humide de reconnaissance et d’émotion. Je suis sûre qu’il adorera, mais chut, pas un mot : c’est une surprise.

coeur coquillage cadre

Comme nous étions en club, nous avons participé aux activités : une grande première pour moi, car je suis en général assez snob et aime me démarquer de la populace en me promenant avec un livre gros, ennuyeux et inintelligible sous le bras. Mais je me suis laissée tenter par les tournois de Molkky et de fléchettes, et même par la zumba en famille : une semaine de plus, et j’étais prête à faire la chenille qui redémarre. J’ai quand même un problème avec la zumba. Comment faire pour coordonner en même temps et dans différentes directions tous ces bras et toutes ces jambes ? Je ne suis pas un poulpe, moi. Ce n’est pas là où j’excelle.

En revanche, j’ai atteint le summum de la grâce, un soir où nous assistions avec les enfants à un spectacle de ballons sculptés.

Je scrollais mon fil Instagram distraitement, parce que c’était quand même un truc pour les gosses, hein, et je pense que ce fut en raison de cela que le gugusse officiant sur scène (au torse sculpté et aux abdominaux travaillés, notai-je incidemment au passage), dans un esprit de revanche assez mesquin, me choisit comme victime, sous les applaudissements de la foule, et sous les yeux hilares ou consternés, je ne sais trop, de mon mari et des enfants. Et c’est ainsi que je me suis retrouvée à devoir danser, déguisée en Maya l’Abeille, coiffée d’antennes en ballon et affublée d’une paire d’ailes gonflables dans le dos. Comme quoi, la roche tarpéienne n’est pas loin du Capitole, et le ridicule jamais loin de la célébrité. Bien entendu, le premier qui osera diffuser ces images de moi sera menacé de divorce ou de spoliation d’héritage. Cela va de soi (mais cela va mieux en le disant).

maya l'abeille dessin animé

Voilà pour cet épisode, chères lectrices et quelques rares lecteurs. Je vous souhaite une belle rentrée, en douceur et sous le soleil, et m’en vais réfléchir à la suite de mon feuilleton (qu’est-ce qu’on bosse, par ici).

SOUvenir été vacances charente-maritime coquillages

Il faut absolument que tout le monde le sache ! je partage :

35 commentaires

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Non, non, je ne suis pas à vendre, du moins pas au premier prix ! je resterai inflexible. 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      C’est l’avantage d’un blog ! on y consigne ses minutes heureuses au lieu de les laisser s’échapper !

  • Latmospherique

    L’été continue un peu avec cette série qui donne le sourire.
    J’adore ton idée cadeau, je vais peut-être ta la piquer! Mais promis je mettrais un Copyright!
    C’est toujours ma hantise quand il y a un spectacle…
    Je préfère la zumba!
    Grosses bises et à très vite

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Tu vois c’est toujours le même souci : que faire des kilos de coquillages puants que l’on ramène ? Moi je pense qu’il ne faut pas gâcher.
      Pour le spectacle, franchement il y a quelques années j’aurais été tétanisée mais maintenant je m’en fous ! le ridicule ne tue pas, je l’ai testé et approuvé 😀

  • Miss Zen

    Dommage pour la video… et pour le Zumba rien de dispo non plus ? J’aime bien me sentir moins seule dans ma catégorie psychomotricité déficiente. Et n’oublie non plus la photo de ton chéri quand il découvrira son cadeau ! Allez après avoir bien gloussé, je m’en retourne à mon activité salariée. Hâte de lire la suite.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Noooon, rien non plus ! quel dommage. Je me console de mes difficultés à danser, bouger en rythme etc… en me disant que c’est la marque d’une réflexion permanente : trop d’intellectualisation tue la danse. Maigre consolation. Je préfèrerais être une bombasse des pistes. Heureusement, mon chéri est à peu près aussi doué que moi.

  • Marcounet

    Le maximum que j’accepte en matière de danse, c’est de regarder les autres s’exciter sur « Ca (c’est vraiment toi) » de Téléphone. Celui qui me fait monter sur une scène ne serait-ce que pour faire de la figuration, je lui colle un contrôle fiscal chaque année à lui et à ses descendants jusqu’à la septième génération.

    Que de souvenirs des Charentes Maritimes où j’ai passé mes vacances pendant plus d’un quart de siècle ! Surtout avec douze frères et sœurs pour me montrer toutes les bêtises qu’il ne fallait pas faire. Curieusement, je ne me souviens pas qu’il fallait une raison particulière pour pousser des cris suraigus et perçants. (Bon, ça, c’était vrai quand j’avais huit ans. Après, je me suis un peu calmé.)

    Ici, on reprend doucement avec une semaine de trois jours et deux autres de quatre. J’envisage de passer prochainement à la semaine de 5 jours mais honnêtement, j’ai plus de boulot à la maison qu’au bureau. (Normalement, c’est là que je glisse une photo du portail refait à neuf, du garage tout propre et bien rangé, de la chambre du fond qui n’est pas encore repeinte mais c’est pour bientôt.)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Il y a quelques années, je pense que je me serais effondrée d’angoisse dans les bras du monsieur, faute de lui coller un contrôle fiscal. Comme quoi, on progresse !
      Moi tu vois, je crois qu’on pourrait largement travailler chez soi sans aller au boulot. Quand je vois tous les articles de blog que j’ai à écrire, et que je bâcle à cause du boulot, quelle perte de temps !

  • mimilajoie

    Quand j’étais en CP j’avais un manteau jaune ( prémisse de la fabuleuse que j’allais devenir 😏) avec une fourrure à la capuche et le maître m’appelait Maya l’abeille…. 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Tu devais être trop mignonne !
      A côté de moi sur scène, il y avait un gars déguisé en coccinelle, je te raconte pas la touche qu’on avait tous les deux…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je comprends le choc que cela a pu te faire, toi qui me connais en vrai. Je ne te cache pas qu’il m’a fallu quelque temps pour digérer cette épreuve narcissiquement assez éprouvante. (je vais faire encore un épisode, puis passer aux lectures de l’été)

  • maman délire

    juste un mot : j’ai adoré ! merci pour ce petit moment de détente ( bien que je ne sois pas contractée le moins du monde) ( oui je sais ça fait plus d’un mot ) ( on ne se refait pas que veux tu)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Rire est excellent pour les abdominaux, donc le périnée, donc ton épanouissement intime, ne me remercie pas 😀

  • 3kleinegrenouilles

    Je suis restée bloquée en essayant de t’imaginer danser en Maya l’abeille en ballons. Sinon, la Charente maritime est une de mes régions préférées en France. Nous n’avons pas réussi à y passer des vacances ces derniers temps mais c’est une région vraiment belle et agréable. J’attends la suite avec impatience.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je crains que cet état d’incertitude ne perdure un certain temps. A moins que tu ne soudoies un membre de ma famille pour récupérer les fameuses preuves en vidéo.
      Merci et à très vite !

  • AlexG

    Je ne te verrai plus jamais de la même manière … Maya l’abeille !! wow !! excellent ! et ton mari, tu lui as acheté un chapeau haut noir à la façon Flip ? :-))) Merci pour tes articles, que du bonheur !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Exactement ❤️ ça permet de rendre davantage tangible à quel point nous avons la chance d’être heureux.

Je suis sûre que tu as plein de choses à me dire :

%d blogueurs aiment cette page :