couple-famille

Le fil à linge de la discorde conjugale

Mon mari proteste.
Il trouve qu’il n’est pas assez présent dans ces articles.
Il aimerait revenir au milieu du centre du cœur de ma vie.

J’ai donc décidé de lui consacrer ce petit billet, qui, je n’en doute pas parlera à moults couples.

Mon mari n’est pas loin de la perfection (sans toutefois m’égaler). Attentionné, jeune (dans sa tête), svelte, musclé, beau, sensible, communicatif, j’en passe et des meilleures. Oui je sais, vous êtes tous jaloux et toutes jalouses, je le conçois aisément. Prenez une camomille, ça va passer.

Cependant cet homme exceptionnel, cette perle rare au pays des maris, a un gros défaut, qui se voit comme un vilain bouton sur le bout d’un pif : il étend le linge comme un pied(-bot). Il en a aussi un deuxième, qui est d’être allergique aux chats, ce qui m’a coûté un divorce d’avec ma ronronnante peluche, que j’ai du abandonner sur une aire d’autoroute pour pouvoir convoler en justes noces (LOL, je rigole, ne me frappez pas : je l’ai fait piquer). Et sans doute aussi quelques autres, mais ce n’est pas le sujet.

Donc, son plus gros défaut est d’être incapable d’étendre le linge correctement.

Moi, quand j’étends le linge, cela ressemble à ça :

armée nordcoreenne

Lui, quand il étend le linge, cela ressemble à ça :

moinsdixhuit

Un bon gros bordel de soirée avec DSK, l’abomination de la désolation.

Ce n’est pourtant pas faute de lui avoir appris avec patience, amour et pédagogie, comment défroisser un polo et retourner une chaussette dans le bon sens.

Après avoir travailler plusieurs années sur son éducation lingère, j’ai du me rendre à l’évidence : Rien n’y fait. Ni l’amour, ni les réprimandes, ni les disputes, ni les tirages de gueule, ni le chantage, ni les promesses coquines.

Il étend toujours le linge comme un pied. Quand j’ouvre la porte et vois l’étendoir à linge défiguré par ces manches fripées et ces serviettes tordues, j’ai la même sensation que si Jacquouille la Fripouille me souriait en me montrant sa dentition gâtée : un mouvement de répulsion et de recul.

En désespoir de cause, j’ai épanché mon cœur meurtri et aussi froissé que le linge étendu par ses soins, auprès de mes collègues et amies. Et il est apparu à mon vif soulagement que je n’étais pas la seule à vivre ce conflit conjugal larvé qui émerge à chaque lessive !  J’en arrive à formuler l’hypothèse que le gène de l’étendage est récessif et codé sur l’X, la capacité à étendre le linge étant visiblement inversement corrélée au taux de testostérone (Bien que corrélation ne soit pas lien de cause à effet, tout le monde le sait).

Si j’osais, je dirais bien qu’il étend le linge comme une burne. Mais ce serait un peu grossier.

Pourtant, je suis loin d’être maniaque. J’ai vécu une jeunesse désordonnée (sur le plan du rangement, j’entends). Parfois, comme les anciens alcooliques qui rechutent en période de stress, je me relâche un peu quand je suis fatiguée, avant d’escamoter prestement mes bouteilles mes petites affaires éparpillées avant le retour du guerrier dans son doux foyer. Foyer qu’il scanne d’un regard aiguisé, dès le pas de la porte franchi.

Car le plus grand mystère que recèle cet homme, c’est qu’il est trop incroyablement ordonné. Mais ordonné à un point que vous ne pouvez pas imaginer. Du genre, si je pose ma tasse à café à la cuisine car un enfant m’appelle, 2 minutes plus tard, pfuiiiit : elle a disparu dans le lave-vaisselle.

Vous voyez le sketch de Muriel Robin ?

Et bien lui, c’est pareil : il range très bien, mais il range trop.

Comment réconcilier ces deux aspects de sa personnalité, le Docteur Jekyll du rangement, et le Mister Hyde des lessives, je ne le sais.

Quand on dit que dans le mariage, l’autre demeure toujours un mystère, je crois que je le touche désormais du doigt. Je n’ai plus qu’à mettre mon mouchoir (bien repassé) par dessus.

 

Edit du 31/03/2018 : Amis des animaux, je précise : Pour le chat, C’EST UNE BLAGUE, je ne l’ai pas fait piquer. Il coule des jours heureux auprès de sa mère adoptive 😀

 

 

 

 

 

 

23 commentaires

Je suis sûre que tu as plein de choses à me dire :

%d blogueurs aiment cette page :