• parentalité positive dérive toxique danger
    éducation,  marmots

    La dérive toxique de la parentalité positive

    Je ne vais sans doute pas me faire que des amis en adoptant un tel titre. J’ai découvert l’autre jour un compte Instagram qui illustre à mes yeux la dérive toxique de la parentalité positive. Évidemment, ce mouvement éducatif part d’excellentes intentions et se base sur de très justes observations du développement de l’enfant. J’y pioche de nombreux outils pour mieux dialoguer avec mes enfants. Il n’est donc pas question de remettre en cause le besoin de sécurité physique et affective de l’enfant. Mais certains s’engouffrent dans une application caricaturale des principes de l’éducation bienveillante et c’est extrêmement dommage pour la crédibilité de ce mouvement éducatif. Le pourquoi du comment…