#spectacle équestre #bartabas #sacre de stravinsky #seine musicale #blog maman #soirée copines #soirée cocktail #petitsruisseauxgrandesrivieres #prgr.fr #soirée VIP champagne cocktail
vie personnelle

Vis ma vie de VIP

Vous savez, moi, les invitations que je reçois par texto, c’est le plus souvent :

« 1 pizza medium achetée, 2 offertes !  » 

ou bien :

« Venez claquer le fric que vous n’avez pas pour acheter des ustensiles de cuisine qui ne servent à rien, avec pour vous SEULEMENT une réduction de 25% lors de nos ventes privées ! »

Mais vendredi midi, je me suis pincée quand j’ai reçu le message suivant d’une amie :

« Cause désistement, j’ai une place VIP pour m’accompagner à un spectacle équestre ce soir, petits fours et champagne à volonté, es-tu dispo ? »

Certes, vous me direz qu’à la maison également je suis VIP; que je suis la Reine Soleil de mes deux garçonnets; qu’ils assistent, confits de dévotion, à mon petit lever, et me contemplent, éperdus d’adoration, quand je suis sur la chaise percée. Mais parfois, changer de registre me fait du bien.

C’est pourquoi, ni une ni deux, j’appelai mon époux, ouvris un large bec et lui tins à peu près ce langage :

– « Mon amour, j’ai une super idée pour ce soir. J’achète des pizzas, des chips, du saucisson et du jus de pomme, je passe à la médiathèque emprunter des DVD et comme ça tu profites d’un moment de complicité entres hommes, avec Loulou, Chaton et Lapin. Moi, pour ne pas vous déranger, je vais rendre service à une copine qui a besoin que je l’accompagne à un spectacle. C’est une bonne idée, non ?

– Prends-moi pour une truffe, me répondit-il en substance. C’est d’accord, vas-y. »

Bref, le soir-même, je partais faire ma bonne action de la semaine. J’arrivais donc, subtilement apprêtée afin d’avoir l’air élégant mais pas trop, cool mais pas trop, ravie mais pas trop, ni Geneviève de Fontenay, ni Yolande Moreau, style « je fais cela tous les vendredis et les cocktails sont mon pain quotidien ».

Barbotant parmi cette foule, aussi décontractée qu’un gardon dans un bassin de murènes, je me frayais un chemin entre des personnes affairées parmi lesquelles je reconnaissais quelques têtes sans pouvoir néanmoins mettre un nom dessus. Je ne vous cacherai pas qu’à cette heure-ci, la plupart de mes connaissances se trouvent plus sûrement devant une baignoire, ou ramassent des coquillettes sur le carrelage de la cuisine.

Mon côté provincial ayant repris le dessus, j’étais arrivée très en avance (Pardon à mes lecteurs de province. Vous avez évidemment compris que je signifiais, comme tout le monde le sait, que les Parisiens sont des malappris toujours en retard) (Pardon à mes lecteurs parisiens. Comme vous le savez bien, les provinciaux sont des goujats qui arrivent à l’heure pile et ne vous laissent pas même le temps de vous remettre du rouge à lèvres après avoir fini la popotte) (Maintenant que j’ai probablement perdu tous mes lecteurs de province et de région parisienne, sachez, chers lecteurs habitant hors de la France métropolitaine, que je vous aime). Je n’eus donc d’autre choix que de meubler le temps en m’intéressant au buffet. Brochette de gambas rôties, foie gras sur pain d’épice, gougères au sésame qui laissent des petites graines entre les dents, magret poêlé au caviar d’aubergine, j’hésitais à qui décerner la palme, et regrettais un peu de ne pas m’être munie d’un petit Tupperware afin d’en ramener quelques échantillons à la maison et de demander aux hommes de la famille leur avis. (Et aussi, faire quelques économies sur les courses de la semaine).

Observant la foule qui devisait joyeusement, j’eus un éclair de lucidité : mais oui ! Pour avoir l’air à l’aise dans ces soirées, il suffit de marcher tout droit, sourire aux lèvres et coupe de champagne à la main, afin de faire croire que l’on a vu quelqu’un, ce à quoi je m’employais quelques instants en suivant diverses diagonales. Bon.

Et ensuite ?

Encore 10 minutes avant qu’elle n’arrive ! Tiens, et si je m’éloignais du buffet pour m’aventurer plus avant en ce lieu ? Au hasard, les toilettes ? Mais la porte est coincée, mais ce n’est pas vrai, non mais dans ces nouveaux bâtiments rien ne tient plus de 18 mois, c’est catastrophique, c’est qui l’architecte que je fasse remonter l’informa… Ah non, il fallait pousser la porte et non la tirer.

Heureusement, ma sauveuse arrivait et je lui sautais sur le paletot telle la misère sur le pauvre monde. Il se trouve que cette amie est L’Amie Providentielle grâce à qui je parviens à maintenir à flot un semblant de vie intellectuelle. D’ailleurs, je la connaissais avant même qu’elle ne devînt une excellente relation. Je veux dire, elle était déjà une excellente relation avant qu’elle ne me fît profiter de sa délicate gentillesse. Pour tout vous dire, on se connaissait déjà sous François Mitterrand. Je pense que j’aurais même dû la mettre en last, but not least, bon plan pour rester cultivée quand on est mère de famille quarantenaire et fauchée. Mais ça ne vous aurait servi à rien, car c’est MA copine, ha ha !

Nous prîmes place. Que la vie recèle de surprises captivantes ! Le matin-même, je contemplais Lapin qui venait d’uriner debout, sur le sol des toilettes, les pieds patouillant dans sa mare de pipi. Et le soir, je contemplais des chevaux dociles évoluant avec grâce et douceur, sous la main de cavalières évanescentes, parmi des danseurs agiles et tatoués (à moins que ce ne soient des leggings imprimés ? J’ai un doute soudain). Quel fascinant grand écart culturel ! Ce fut un magnifique spectacle.

Je laisse la parole au journaliste de Télérama :

« Car ce Sacre, avec son argument – un rite sacrificiel dans la Russie païenne – et ses changements brutaux et perpétuels de climat – tantôt rêveur et élégiaque, tantôt heurté de rythmes désordonnés et de grands chocs de timbales – lorgne de façon appuyée vers la part animale de notre humanité. Vers un certain état primal. »

Un état primal. Nous y voilà. Tout est dit.

Je vous mentirais si je vous disais que j’ai tout compris. Certes non. Les subtilités et la signification globale de l’oeuvre m’ont échappé en grande partie. Cependant, la complicité entre les chevaux et leurs cavaliers, la proximité des danseurs et des animaux, la fureur alternant avec la légèreté, tout était splendide.

Et au moins, j’aurais appris quelque chose sur le Kalarippayatt.

Bref, j’ai vu le Sacre de Stravinsky par Bartabas à la Seine Musicale, et c’était terriblement beau.

#spectacle équestre #bartabas #sacre de stravinsky #seine musicale #blog maman #soirée copines #soirée cocktail #petitsruisseauxgrandesrivieres #prgr.fr #soirée VIP champagne cocktail

 

42 commentaires

  • Marion

    Mais c’est tellement bien écrit et tellement drôle!! j’en ai fait tomber ma tartine dans mon bol de café…
    Je suis provinciale et non vous ne m’avez pas perdu, j’attends votre newsletter avec impatience et comme je découvre votre site je me délecte en remontant tous vos anciens posts.
    Dans le dernier justement je suis tombée à la renverse quand vous avez parlé d’Hélène Bonhomme. Je suis les Fabuleuses depuis le début et je me dis que vous avez en effet toutes les bonnes ondes pour faire une belle équipe!
    Un grand merci donc, belle journée! je monte changer ma chemise.
    Marion

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Désolée pour la tartine et la chemise, vraiment ! 😀
      Et merci pour votre retour très agréable et très motivant, en effet Hélène a une belle équipe auprès d’elle, cela fait partie de ses nombreux talents de bien s’entourer !
      Bonne lecture alors, et à très bientôt 🙂

  • Maman Lempicka

    Je t’avoue que les chevaux, ça a quelque chose de plus évanescent, de plus extatique, de plus gracieux, de plus envolé, de plus poétique et même athlétique que la pétanque. Toi, au moins, tu bois du champagne! Pas de foie gras dans le soutif? Ça t’aurait réglé la question du Tupperware!
    Et si la prochaine soirée VIP, on se la faisait ensemble?
    Bref, ton article était un régal, comme d’habitude!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oui mais toi tu as décidé de ne pas boire d’alcool pour préserver ta ligne de danseuse et ta peau d’adolescente (avant la crise pubertaire), que veux-tu que je te dise ?
      Je me suis retenue pour le foie gras. Il y avait également de délicieux petits canapés de saumon, dont un qui était tombé par terre, et j’avoue avoir imaginé qu’une glissade sur un canapé au saumon aurait été du plus bel effet dans mon article. Hélas, cela n’est pas arrivé.
      On va se faire une méga soirée VIP, avec la crème de la crème des blogueuses les plus sympas, tu vas voir ça !

    • Maman Lempicka

      En même temps je pourrais faire illusion en diagonalisant comme toi avec une coupe à la main que je ne viderais jamais. Moi aussi j’avais attendu toute la soirée l’événement qui détonerait au milieu de toutes ces mondanités, mais personne ne s’est cassé la gueule, personne n’était ivre, personne n’avait la jupe rentrée dans la culotte ni rien.
      Et je viens de me rendre compte que j’ai écrit « fois gras », décidément, c’est ça de te lire tout en passant l’aspirateur!
      Pour la soirée VIP, je suggère un dress code hyper sélect, histoire de donner le ton et de bien nous mondaniser nous-mêmes, vu que personne ne le fera à notre place.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      T’es sûre que t’avais pas la culotte rentrée dans ta jupe quand on s’est vues lundi dernier ? Il m’avait semblé que…
      Bon, je corrige le foie gras. Je ne dis rien, je fais toujours des fautes quand je commente chez toi !

    • Maman Lempicka

      Merci et non, je n’avais pas la culotte rentrée dans ma jupe, tu penses bien qu’avant de me diriger d’un pas assuré vers toi, j’avais tout étudié au millimètre près!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Waouh merci, quel beau compliment ! Parfois j’hésite à publier des choses pas spécialement drôles, voire carrément tristes (j’ai un article de ce type en réserve), mais je n’ai pas encore sauté le pas. Je ne montre pour le moment que mon côté Docteur Jekyll 😀

  • enfancejoyeuse

    WAH ! Magnifiques vidéo et article ! Tu as du passer un moment grandiose !! Et ta plume m’a fait passé un beau moment 😉 Merci à cette personne qui t’a invité à cette soirée VIP 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Charlotte, les danseurs étaient vraiment spectaculaires, et à cela j’ajouterais que ce n’est jamais désagréable de voir des hommes bien musclés se mouvoir sur scène. Et les chevaux de Bartabas sont incroyablement dressés, ils obéissent au millimètre près, avec les danseurs presque sous leurs sabots, c’était vraiment ébahissant.
      Et oui, ma super copine est vraiment une super copine, très généreuse ! J’ai beaucoup de chance !

  • Madame Bobette

    Bon et bien, je crois qu’en bonne provinciale, je dois avoir des origines parisiennes car je suis toujours en retard ^^ Et encore plus depuis que je suis maman… Qu’est-ce que ça va donner quand je devrai gérer l’école…
    Mais c’est une chouette soirée VIP je trouve! Tu as bien fait de sauter sur l’occasions ^:)

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      J’étais tout le temps en retard quand je n’avais qu’un seul enfant (bien qu’ex provinciale) et je suis désormais à l’heure avec 3, va comprendre ! comme quoi ! Oui, chouette soirée en effet 😉 il y a des fois où il ne faut pas hésiter !

  • WorkingMutti

    Je suis tellement mal à l’aise dans ce genre de soirée. Je suis une provinciale qui l’assume, oui on arrive pas en retard crotte de bique, sinon ça sert à quoi de se donner une heure de rdv 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      C’est l’avantage d’y aller à deux, c’est moins intimidant. Mais à ton âge j’étais beaucoup plus timide, j’ai beaucoup pris d’assurance depuis, tu verras ! (oui, je suis beaucoup plus vieille que toi)
      J’étais provinciale sur les horaires de soirée, et je suis devenue parisienne car je passais mon temps à attendre. Je me suis adaptée, donc.

  • maman délire

    moi je suis provinciale mais ex parisienne, et je trouve qu’arriver avec 3 minutes d’avance est le comble du chic. bref. merci pour ce moment de délicatesse et d’humour de haute volée. tu relèves décidément le niveau de la blogosphère ! (pardon a toutes les blogueuses qui le lisent, je vous aime bien sur ! c’est la diversité qui fait que le monde est beau) en tout cas un spectacle équestre c’est souvent sublime, et si tu veux en revoir un, je te conseille d’aller au château de chantilly, c’est magnifique !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      je te rétorquerais que 3 minutes de retard me paraissent plus chic.
      Merci chère Maman Délire ! Je sais que le succès viendra quand je parlerai couches lavables et test jouets, mais je ne me sens pas la carrure de le faire 😀

      J’ai entendu parler des spectacles équestres de Chantilly, il faudrait que j’y traîne mon légitime. Et le Cadre Noir de Saumur, tu connais ? là on conjugue équitation et uniforme, le summum de la classe !

  • Alwin14

    Ah j’étais sûre qu’il s’agissait de Bartabas ! Pour tout t’avouer, j’ai vu l’une de ses créations (avec Carolyn Carlson) à Lyon : c’était beau mais je n’ai pas tout compris ! Peut-être quelqu’un ici peut-il nous aider ? Parce que moi pas parler le Télérama. En dehors de ces considérations culturelles, je te décerne une médaille pour cette brillante idée des diagonales pour te donner une contenance. J’aurais tant voulu admirer ta technique en chair et en os, ça devait valoir son pesant d’or ! J’espère que tu as profité comme il se doit de cette échappée belle en solitaire car d’ici que la prochaine se représente, j’imagine que tu devras en passer par un millier de soirées jambon-coquillettes au beurre-patouilles dans une mare de pipi et une dizaine d’invitations au moins aussi attrayantes (« Votre baril de lessive acheté, le second entièrement remboursé, courez vite en magasin pour être l’une des premières à en profiter ! »)…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Si cela peut te rassurer, l’amie avec qui j’étais m’a demandé à l’entracte : « t’as compris qqchose ? parce que ce n’est pas très intuitif, quand même » et pourtant, elle est rompue à ce genre d’exercice. Cela m’a enlevé un poids, tu ne peux pas savoir !
      J’ai l’intention de peaufiner ma technique si j’ai encore la chance d’être invitée ailleurs. Il faut que je passe à la vitesse supérieure : aborder des inconnus et leur parler avec aplomb. Mais ce n’est pas pour tout de suite !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci 🙂 !
      C’est un truc de timide, les diagonales. Je dois encore travailler ma confiance en moi dans ce genre de situation. J’ai déjà progressé : j’y entre seule. Avant, je serais allée attendre dehors dans un troquet.

  • GToch

    La voilà l’astuce depuis le temps que je la cherchais…
    Il me faut trouver une amie ! 😉 😉 😉

    Hey j’en ai quand même **un peu…** mais cette satanée géographie ne rend pas les choses faciles. Vous avez raison de Vous chouchouter l’une et l’autre <3
    Ce spectacle devait être bien sympathique.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ah ça, c’est sûr qu’en habitant à Trifouillis-la-Bouteille au fond de la Bourgogne, c’est tout de suite plus compliqué. Oui c’était magnifique ! Et en fait c’est surtout elle qui me chouchoute, chanceuse je suis d’avoir une telle amie 🙂

  • escarpinsetmarmelade

    Mince, mais j’étais sûre d’avoir commenté cet article! Tudieu, quelle loose… Commandement n° 23 de la bogueuse, ne jamais commenter de son téléphone portable. Bref, je ne sais plus ce que je voulais dire du coup… Ah oui, vivement que je monte à Paris pour qu’on se papouille. Pardon. Flippe pas.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Tu voulais sûrement me dire que tu n’avais pas besoin d’assister à ce genre de spectacles car tu voyais tous les jours des beaux mecs musclés à la plage et des canassons dans les prés, c’est ça ?
      Et je ne flippe pas, je suis impatiente également 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oh merci, ça me fait plaisir ! 😀
      Apparemment il y a eu un bug lors de ton abonnement (j’ai une page d’erreur dans mon google analytics) donc je t’invite à te réabonner 😉

  • Maman BCBG

    Mais au début, mon cerveau malade et fatigué a lu « Vis ma vie de VRP » ce qui était beaucoup moins glamour ! (je manque un chouilla de sommeil)

    J’adore le décalage entre le quotidien de mère de famille et la soirée ultra raffinée… ça m’arrive souvent de me dire « oulala dire qu’il y a a deux heure Bébé gluon me vomissait dessus et que maintenant je suis dans ce lieu si raffiné ou personne n’imaginerait… mon Dieu qu’est ce qu’il y a sur ma veste argh ?!?!?!!! »

    Et ton mari est beaucoup trop clairvoyant. Normalement après pizza et DVD il n’aurait plus du être en état de penser de manière aussi cohérente… 😀

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      ouélcome #teamvomipipi !
      Oui, je ne sais comment il a éventé mon subterfuge qui était pourtant d’une grande subtilité ? Sans doute qu’à force de vivre à mes côtés, il se bonifie !

Je suis sûre que tu as plein de choses à me dire :

%d blogueurs aiment cette page :