• au fil des jours

    Chroniques d’Aoûtembre (vol. 2)

    J’ai été brutalement interrompue par Lapin réclamant avec vigueur sa pitance matinale, alors que j’étais partie pour vous raconter d’une traite mes affriolantes aventures d’été. Reprenons. Chuuuut, là-bas au fond, silence. tss tss tss. Où mon fantasme le plus fou a été assouvi Car oui, j’ai assouvi un fantasme pendant ces vacances : je suis partie. Seule. Sans mari. Ni enfants. Entre femmes. Trois précieux jours. Hiiiiiiiiiiiiiiii ! Je suis partie de bon matin d’un pas preste et agile, refermant sans remords la porte de notre appartement sur mon époux, abandonné (décidément, le pauvre) dans la cage aux fauves et aux petits pois surgelés. Quoi de plus beau que de tirer sa…

  • vacances port saint-tropez côte d'azur vacances en famille
    au fil des jours

    Chroniques d’Aoûtembre (vol.1)

    J’ai décidé de laisser passer le flot de récits de vacances fin août, puis de rentrée début septembre. La pertinence de ce pari audacieux est sans doute contestable. Car qui s’intéresse aux récits de vacances et de petite section de maternelle, lors des premiers frimas, une fois les tongs remisées au vestiaire, les derniers grains de sable époussetés et la doudoune ressortie du placard ? Tant pis, je prends le risque. Voilà donc un article qui s’adresse à un public hautement select et dénué de tendances panurgéennes, comme toi, toi, toi, toi, toi, et toi aussi qui fais ta pause-pipi du matin en scrollant sur ton portable, la culotte aux…

  • vie personnelle

    Vacances en conditions extrêmes

    Non, je n’ai pas été attaquée par un essaim de frelons ; Non, je n’ai pas été emportée par les 40e rugissants de la Méditerranée ; Je n’ai pas péri étouffée dans un trou creusé par mes enfants sur la plage, ou noyée dans une piscine de rosé, Mais je suis encore en vacances et dans un coin où il n’y a pas la 4G, imaginez-vous cette précarité rudimentaire ? Bref, je vous laisse avec quelques photos laborieusement téléchargées dans cet article approximatif, juste pour dire que je suis toujours de ce monde et que je reviendrai. Des fois que vous soyez inquiets.

  • couple-famille

    Les vacances idéales

    Alors que le mois de Juillet se termine dans la chaleur d’un été langoureux et que mon bureau se vide inexorablement, alors que mon plan machiavélique pour prendre le contrôle de la blogosphère a presque abouti et que les ultimes subtilités en sont totalement esquissées (Un plan lumineux comme un concert de Ray Charles dans un tunnel, une nuit de brouillard sans lune), je peux me permettre de rêvasser sur mes vacances idéales. On ne va pas se le cacher, les vacances idéales, Ce sont celles que l’on passe sans ses enfants (Oooooh ! Aaaaah ! quelle mère dénaturée !). Celles où l’on pourra traîner des heures dans les musées ou dans des…

  • au fil des jours

    Le fourre-tout de l’été, avec des considérations philosophiques et de vrais morceaux de livres dedans.

    Juillet, mon mois préféré, est déjà bien entamé. Le soir j’entends les grillons qui chantent, de manière plus chic et discrète que les cigales. Le matin, les étourneaux rassemblés sur la grue surplombant le chantier contigu crient, couinent, caquettent et croassent, avant de s’envoler une fois le soleil levé. Juillet, c’est le parfum des vacances qui arrivent bientôt, avec l’impatience et l’attente joyeuse de ces moments de repos, de lecture, de flemme, de sable qui gratte, de rosé et de barbecue. Juillet c’est le moment juste avant d’ouvrir son cadeau, quand on commence à défaire le ruban et à déchirer le papier… C’est encore plus agréable que le cadeau lui-même.…

  • marmots

    L’enfant enfin unique

    Aujourd’hui l’école est silencieuse. Pas de cris d’enfants, pas d’agitation sous mes fenêtres à partir de huit heures dix. Traversant la place du marché, je ne vais pas croiser la maman de huit heures trente-deux, celle qui est toujours en retard et tire ses deux petites filles debout sur leurs trottinettes. Les portes du collège sont closes aussi, depuis une grosse semaine. Poupette, Loulou et Chaton sont en congés et vaquent, chacun de leur côté, à leurs occupations estivales. Première colonie de vacances pour Poupette, remplie d’appréhension et de d’excitation; Premières vacances sans papa ni maman, avec ses grands-parents, pour Chaton; serein et bravache au départ, mais les coins de sa…

  • au fil des jours

    Va voir chez elle si j’y suis

    Nous sommes le 26, je viens d’être payée ce qui entraîne chez moi une douce sensation d’ébriété (avec hélas la même brièveté), la température est douce et les oiseaux volent haut dans un ciel pur et sans défaut, le plus gros du boulot du mois de juin est derrière moi. Bref, je suis de bonne humeur. Je suis d’autant plus de bonne humeur que j’ai lu la semaine dernière le récit des vacances en Italie d’une blogueuse que j’apprécie tout particulièrement. Nonobstant que je ne suis pas égoïste, mon article de cette semaine (à peu de frais) sera de vous aiguiller sur sa page pour y lire avec gourmandise et…