• compétences maternité retour au travail congé parental valoriser expérience blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR http://prgr.fr
    vie personnelle

    Valoriser ses compétences acquises en tant que mère

    Suite à l’excellent article de la grande Virginie de « Ne le dites à personne » (mais dites-le quand même, parce que c’est intéressant) sur le marketing parental, dans lequel elle a eu la bonté de citer ce modeste gribouillis initialement écrit en novembre 2017, je le ressors, l’époussette et lui passe un coup de brosse à reluire, afin que les mamans puissent prendre conscience de toutes les merveilleuses capacités développées au contact de leurs petits braillards, et que PLUS JAMAIS elles ne se laissent persuader qu’un congé parental est un trou noir sur un CV. Allez, c’est parti ! *** La période du congé maternité représente souvent une rupture dans la…

  • au fil des jours,  vie personnelle

    Maman se fait la belle

    Bon, ça suffit maintenant ! Il y en a marre de toute cette guimauve, de cet émerveillement béat devant les niaiseries infantiles quotidiennes de mes rejetons ! Je lève l’étendard de la révolte maternelle, j’envoie tout péter et JE ME CASSE, comme Thelma et Louise (note pour moi-même : penser à regarder ce film, un jour), en laissant toute la clique de marmots avec leur parent 2, je veux dire, leur père et beau-père ! Ciao, à moi la virée en Italie, peut-être même avec des copines qui comme moi en ont ras la casquette, cheveux au vent dans une décapotable sur des routes bordées de cyprès dans le doux soleil de fin d’après-midi, et…

  • éducation,  marmots,  maternité

    Bonne Mère !

    Quand j’étais une jeune mère débutante, j’étais bourrée de certitudes quant à ce que devait être, ou ne pas être (that is the question) un bon parent, ou une bonne mère, si je me réfère à mon nombril. Cela incluait : 1/ Bon, la base évidemment, nourrir mon bébé de mon bon lait plein d’anticorps et de bonnes choses, qui coulerait à flots et le rendrait beau et intelligent, bien plus beau et intelligent que les autres. 2/ Lui apporter la sécurité émotionnelle et psychique dont il avait besoin ; Lui donner un cadre avec des règles afin de structurer son Moi et de ne pas en faire un futur sauvageon qu’il faudrait…

  • beauté layering japonais huile végétale eau florale sérum hydratation belle peau blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR http://prgr.fr
    vie personnelle

    Un peu de superflu ! Ou comment j’ai adopté une routine de soin d’inspiration japonaise

    Longtemps, je me suis couchée de bonne heure mes soins de visage ont été d’une simplicité réduite à son expression la plus essentielle, à savoir : de la crème hydratante. Oui je l’avoue, pendant très longtemps je me suis à peine démaquillée. C’est mal, je le sais. C’est très mal. Et puis, le temps passant, le yoyo hormonal post-grossesse, le PMS et le stress faisant leur œuvre délétère, à 39 ans et 10 mois : j’ai adopté une routine de soin japonaise (ou coréenne, je ne sais pas trop : bref, loin là-bas, du côté de l’Empire du Soleil Levant au Matin Calme.) Pourquoi me diriez-vous ? Parce fichtre, n’ai-je pas mérité de me…

  • avoir du temps pour soi miracle morning se lever le matin stress charge mentale blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR http://prgr.fr
    vie personnelle

    Être mère et avoir du temps pour soi

    Être mère et avoir du temps pour soi… deux termes antinomiques ! Etre mère, c’est ne plus avoir de temps à soi, donner son temps, totalement, du lever au coucher. C’est être sollicitée, en permanence, pour changer une couche, moucher un nez, aider aux devoirs, consoler, ranger, cuisiner. Être mère, c’est remplir le tonneau des Danaïdes, pousser le rocher de Sisyphe, broder la tapisserie de Pénélope… et recommencer le jour suivant. L’accumulation des tâches s’assortit rapidement d’une lassitude, voire d’une exaspération croissante. Où suis-je dans tout cela ? Ai-je encore une identité propre de femme, quand je n’ai déjà qu’à peine le temps d’aller faire pipi, et encore moins celui de bouquiner…