• vie personnelle

    Comment rester belle, ferme et cultivée quand on est une mère de famille quarantenaire et fauchée les 25 derniers jours du mois.

    Dans la lignée de tous mes articles hautement philosophiques et profonds, fin d’été oblige (on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre), j’ai pensé à un petit best-off des meilleurs bons plans pour rester bien dans son corps et avec un niveau intellectuel décent MALGRÉ la vie trépidante à laquelle nous obligent notre travail et notre vie de famille, et EN DÉPIT du budget microscopique que l’on arrive à dégager pour soi, après des comptes d’apothicaire. Une sorte de méta-analyse de la blogosphère féminine, une compilation de bons plans glanés au gré de mes lectures. Plagiat dites-vous ? Non point ! Tout au plus intertextualité, comme aurait argumenté Joseph Macé-Scaron.…