devenir célèbre, passer à la télévision, téléréalité, documentaire familles, caca culotte, caca dans le slip, blog maman, blog famille recomposées, blog PRGR, blog Les petits ruisseaux font les grandes rivières, prgr.fr
marmots

Comment j’ai failli devenir célèbre

La semaine dernière, j’ai failli devenir célèbre. 

Pas un peu célèbre, voyez-vous, mais carrément célèbre. Style, mes voisins m’auraient demandé des autographes, des nuées de flashs m’auraient aveuglée à ma sortie de l’immeuble quand j’accompagne les enfants à l’école, je vivrais mes lunettes de soleil Monoprix vissées sur le nez, et la caissière du Leader Price me ferait profiter d’un bon de réduction de 5€ avec un clin d’oeil appuyé. On est sur du lourd, donc. De la célébrité qui change la vie. 

Vous vous demandez sûrement, « mais comment c’te meuf qui passe son temps dans les lessives, quand elle ne trie pas ses déchets recyclables avec un yaourt étalé sur la figure et de l’huile sur la tête, pourrait-elle être célèbre ? » 

Hé bien,

parce qu’une personne m’a écrit un message circonstancié, pour ME faire une proposition: participer à un documentaire sur les familles nombreuses, ou recomposées. Bingo, je coche les deux cases. Non, pas pour Arte. Non, pas France 5. TF1 ? Non, j’ai quand même un minimum de principes. Bon, peu importe la chaîne d’ailleurs. Une chaîne de télé de la TNT, voilà.

Toute gonflée d’importance, j’ai récupéré Lapin et Chaton, un sourire béat accroché à mon visage en dépit de la bise aigrelette, et je suis rentrée en mon doux logis. C’est en chantonnant que je les ai mis à jouer, et en fredonnant que j’ai commencé à préparer le dîner, remplie de bienveillance comme à chaque fois qu’il m’arrive une chose extraordinaire (Chacun son étalon pour mesurer l’extraordinaire. Un rien me réjouit). Je me voyais déjà en haut de l’affiche, en dix fois plus gros que n’importe qui mon nom s’étalait.

Et puis, j’ai appelé mon mari et je lui ai conté cette fabuleuse histoire.

Bon, voilà,

Vous vous doutez de ce qu’il m’a dit, en résumé, « No way ma cocotte, non mais est-ce que tu trouves vraiment qu’on ressemble à Jean-Edouard et Loana ? » Mes rêves de célébrité se sont évaporés comme neige au soleil et ma carrière télévisuelle a été tuée dans l’oeuf par l’homme à qui j’ai uni ma destinée pour la vie. Moi, je trouve quand même qu’il y a de quoi ébranler un couple moins solide que le nôtre, mais passons. Je lui pardonne volontiers cette petite incartade.

Vu que malgré tout il n’y connaît pas grand chose (car lui, sa spécialité c’est plutôt de sauver le monde), je décidai de convoquer illico presto deux spécialistes de la question : CéciliaAcidulée et Frau Pruno, blogueuses d’envergure, de talent et de renom. Ni une ni deux, elles prirent sur le champ leur sac à main et chaussèrent leurs ballerines Repetto, l’une s’inventant une formation dans le coin, et l’autre prétextant un week-end en amoureux à Paris avec son mari (personne ne fut dupe). Nous nous retrouvâmes dans un petit troquet discret sis dans une ruelle des bas-fonds de Paris.

Quand je leur exposai mon problème, Cécilia vida cul-sec son mojito et s’écria : « Mais surtout pas, malheureuse, tu vas finir crucifiée au pilori de la honte ! » et Frau Pruno rajouta : « Ach So, che te le dégonseille vormellement, zinon tu auras eine große problem  ! » Avant de croquer énergiquement dans sa cinquième saucisse.

Moi qui pensais faire oeuvre utile,

En apportant à tant de jeunes mamans espoir et joie par mon témoignage de mère de famille avisée et épanouie; Moi qui pensais pouvoir, sur le plateau de Laurent Ruquier où je n’aurais pas manqué d’être invitée en même temps que le prochain Goncourt (qui au passage m’aurait filé le 06 de son éditeur), claquer le beignet à cette harpie de Christine Angot, et laver les affronts multiples qu’elle a infligés à toute une tripotée d’invités ! MOI, la fille cachée de mère Teresa et de Lancelot du Lac, afin que je leur rende justice !

Mais en fait, la suite de la semaine leur a donné raison à tous les trois.

En effet, le soir suivant,

Chaton fort affairé à ses multiples activités, laissa passer le moment critique pour se rendre sur la chaise percée. Il fut pris de vitesse par son étron, qui élut domicile de manière précipitée dans son slip.

Pendant ce temps, j’étais tranquillement en train de cuire une dernière crêpe (Pure bonté de ma part, qui m’avait valu des regards embués et des petits cris de reconnaissance). Alertée par ses hurlements de détresse, je lâchai ma louche et me précipitai pour découvrir la situation : mon fils se trouvait in a very deep shit.

Rodée par la désinfection du frigo de Papi cet été, c’est en un tournemain que je fis ce qu’il fallait faire, et quelques instants plus tard Chaton clapotait dans une baignoire d’eau chaude et parfumée.
« Quel dommage me dis-je, je viens de gérer ça comme une cheffe, avec un calme olympien, je les aurais tous épatés dans le documentaire », et je maudis (un petit peu) mon mari.

Puis je m’attelai au plus délicat : le nettoyage du slip dans le lavabo, tout en surveillant mes garçons.

Bon, comment dire, c’était chargé.

Je ne vais pas vous faire un dessin, pour la plupart vous faites partie de la grande communauté des Initié-e-s au caca mou. Pour plus d’informations, vous pouvez vous reporter à cet excellent livre, Le charme discret de l’intestin. Mais quand on a quatre enfants, on en a vu d’autres. Hop, je vidai le lavabo pour attaquer le premier rinçage.

Mais que vois-je ? Il semblerait que le lavabo soit bouché ? Serais-je toujours maudite quand il m’arrive une aventure puante ?

Les enfants, NE TOUCHEZ À RIEN, je reviens.

Le temps de remettre la main sur la ventouse-débouche évier, et floutch floutch floutch… Rien ne se passe. Ah.

Et comment je fais, là maintenant, avec ce lavabo rempli de… mousse au chocolat ?

Les enfants, NE TOUCHEZ À RIEN, je reviens. Je cherche, je cherche, évidemment la trousse à outils se trouve dans le coffre de voiture de mon mari, parce que c’est SA trousse à outils à LUI, et qu’elle a sûrement des testicules, ceci explique cela, et moi, je n’ai qu’un petit bâtonnet en buis pour repousser les cuticules (ça rime !). Je suis sûre que McGyver se débrouillerait très bien avec ça. Allez, c’est parti !

NOOOOON MALHEUREUX REPOSE ÇA IM-MÉ-DIA-TE-MENT OU JE TE DÉSHÉRITE ! Lapin, cet angelot joufflu et farceur, était en train de jouer à tapoter la tête de Chaton avec la ventouse débouche-évier. « Caca-boudin !  » me dit-il avec un large sourire. Ah ça oui mon enfant ! je te le confirme. (Après la période chat, Lapin est dans sa période caca-boudin : il dit caca-boudin comme les gens du Sud disent putaing-cong, à chaque phrase).

Stéphanie Blake, caca Boudin, devenir célèbre, passer à la télévision, téléréalité, caca culotte, blog maman, blog famille recomposées, blog PRGR, blog Les petits ruisseaux font les grandes rivières, prgr.fr

Une fois désarmé avec des précautions semblables à celles prises par la tête de colonne du GIGN en intervention anti-terroriste, je retournai à mon siphon : et que je te le démonte, et que vite fait, à l’aide du bâtonnet à cuticules, hop, j’extrais le paquet de cheveux de Poupette (Note : penser à lui faire raser la tête prestement). Je fis également un shampoing aux enfants. Par précaution. Après réflexion, et bien qu’écologiquement ce geste soit contestable, je jetai -à regrets- le bâtonnet à cuticules.

Ne restait qu’à désinfecter le tout, lavabo, slip, poignées de portes à grand renfort de vinaigre blanc, et à lancer la lessive. Mais comme on ne peut pas laver des slips chocolatés et être à la cuisine, malheureusement, la crêpe avait brûlé. 

Alors voilà, du coup je suis certaine que si l’équipe de tournage avait été là ce soir-là, ils m’auraient fait passer pour une mégère dépassée par les événements, à l’hygiène suspecte, nulle en cuisine et en dressage pardon, en éducation.

Donc en fait, je pense que mon mari avait raison :

En même temps, il ne peut pas avoir tout le temps tort, n’est-ce-pas ? Cette séquence passerait moyen à la télé. On les connaît, ces journalistes : tous des pervers qui ne cherchent qu’à nuire aux honnêtes Français qui payent leurs impôts. Peut-être qu’au lieu de me demander des autographes, les voisins me jetteraient des œufs pourris et me hueraient dans la rue. Je serais la risée des réseaux sociaux, ma fille aurait tellement honte qu’elle me renierait et je finirais ma vie misérablement, imbibée d’alcool et poussant un caddie rempli de vieux sacs dans la rue.

 

Alors finalement, j’ai répondu non.

devenir célèbre, passer à la télévision, téléréalité, documentaire familles, caca culotte, caca dans le slip, blog maman, blog famille recomposées, blog PRGR, blog Les petits ruisseaux font les grandes rivières, prgr.fr

62 commentaires

  • GToch

    Comme je me réjouis d’être une sous espèce nocturne, je me suis bien marrée 😉
    Nous avons aussi reçu ce genre de mail. J’ai même déjà poussé le vice jusqu’à la communication par mail interposé puis pschitt… ça s’est arrêté là et Papa était bien heureux 😀

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Comment fais-tu pour dormir aussi peu avec 4 enfants ?
      trop dommage, j’aurais bien aimé te voir toi aussi, tournoyant au milieu de tes piles de slips, hé hé hé !

    • GToch

      Je dors très peu depuis toujours, la faute à de trop longues études certainement et puis quelle idée de passer toute la série Dallas à 3H du mat, je Vous le demande ?!? 😉
      Ceci explique également pourquoi ma propre progéniture dort peu également… pouet pouet pouet…

      Juste pour rectifier : des caleçons et des shorties ! Des piles de caleçons et de shorties !
      C’est d’ailleurs à ce sujet que la conversation par mail s’est arrêtée… trop de standing 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Ludivine 😀
      Quelle classe je ne sais pas, quelle prudence, plutôt ! 😉

  • Workingmutti

    Bon déjà je suis sur les fesses à la lecture de ce magnifique style d’écriture, comme d’habitude en fait. Le lavage des selles (j’en peux plus du cacaboudin non plus) dans le lavabo … le moment où j’ai définitivement compris qu’il était bien loin le temps où je ne m’approchais pas d’un tel produit du corps humain à moins de 30 cm.

    Pour ce qui est de l’émission j’aurais également refusé. Le but c’est de faire de l’audience et donc disons le franchement de faire peser les gens pour des concons, histoire que le téléspectateur se sente intelligent.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oh merci Working Mutti, je suis touchée !
      C’est exactement ce que je dis à mes grands, quand je les vois froncer le nez d’un air dégoûté : mes chers enfants, vous en verrez d’autres !
      Pour la téléréalité tu soulèves l’aspect inverse de Maman Nouille, c’est intéressant comme vision, je ne l’avais pas envisagé comme cela. Car c’est clair qu’on se sent supérieur devant ces pauvres gens. Tu penses que c’est fait exprès ?

  • maman délire

    OMG !! mais moi j’aurais bien aimé te voir à la télé quand même !!! et puis je suis sure que tu aurais été carrément brillante, insérée parmi les témoignages de ce couple dont la femme est une jalouse maladive et suit son mari en cachette jusqu’au troquet du coin, et ce binôme mère fille fusionnelle qui font les boutiques de vêtements en peau de vachette retournée ensemble… Cela dit, je regrette un peu de m’être jetée sur ton article juste après le petit déjeuner. il me reste un peu sur l’estomac. en tout cas tu peux rajouter sur ton CV : compétences en plomberie intestinale !!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      désolée ma belle, je ne te savais pas si sensible !😂

      Pour la télé ce sera pour une autre fois, hein, je suis pas prête moi !

  • Picou

    Génial! Bon c’est presque dommage je crois que j’aurais aimé piapiater derrière mon écran en me foutant de toi…quoi? N’est ce pas le seul intérêt de ce type d’émissions?

  • Madame Bobette

    Mdr, je vois bien Frau Pruno avec sa saucisse te répondre ainsi ^^
    J’ai bien ri et je crois bien que tu n’as rien loupé dans cette célébrité 😉

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je suis sûre qu’elle en mange en cachette 😉
      Je crois bien que tu as raison !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Heureusement que de par mon travail j’ai été amenée à bricoler beaucoup, ça me sauve parfois !
      les caca-boudin c’est comme les crises de colère, ça passe… Il faut juste être patiente…

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      envoie-leur le lien, ça les déridera peut-être !
      Merci de ton gentil commentaire 🙂

  • annie

    JEAN EDOUARD ET LOANA !!! un instant, je me suis replongée dans les 90’s (ou les 2000 ???) Bref…. presque 20 ans en arrière ! lol merci à ton mari 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Si loin déjà ? Mon Dieu ! Quand je vois ce que cette pauvre jeune femme est devenue, je préfère rester dans l’anonymat le plus complet !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci 🙂 j’avais peur que ce soit… un peu caca-boudin justement, le dosage est toujours délicat dans ce genre de texte !

  • Quatre poussins pleins d'avenir

    C’est drôle, il m’est arrivé EXACTEMENT la même aventure hier matin, au moment de partir à l’école (la culotte chargée, pas la célébrité). Pour ce genre de chose, le timing est toujours merdique (c’est le cas de le dire). Bref, compassion. Et une pensée particulière pour feu le bâtonnet à cuticules 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      😂 Non mais ce n’est pas possible, ils le font exprès ! C’est vrai que cela laisse quand même des souvenirs mémorables 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Tu imagines la catastrophe ! je me serais vue à la télé, je me serais sûrement fait honte 🙂

  • 3kleinegrenouilles

    Mince, moi qui comptais déjà te demander des autographes ! Quant à la partie caca boudin… ça m’a rappelé des souvenirs, quand mon grand refusait d’enlever les couches et faisait intentionnellement tout ce qu’il avait à faire dans son slip…
    Bravo pour ton écriture !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci Catherine 🙂
      Je peux t’en envoyer un quand même si tu insistes ? Mon petit est aussi passé par cette phase pas très sympa, heureusement c’est derrière nous maintenant 🙂

  • Latmospherique

    Alors là moi je dis BRAVO! Quel talent!
    J’étais accrochée à ce récit épique du début à la fin. Peut-être que ça aurait permis à tous les parents de relativiser…et tu aurais eu plein de messages de mères au bout du rouleau qui t’auraient remercier pour avoir montrer la réalité de leur quotidien à la télé!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oui peut-être, tu as raison, cela aurait pu être un remède anti-Instagram !
      Mais en fait je suis très contente que cela ne se fasse pas, je suis bien trop timide pour cela. Je préfère décomplexer les mères par écrit 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Avant on disait « il s’en est fallu d’un cheveu », maintenant on dira « il s’en est fallu d’un slip » !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      🙂 tu es trop gentille ma chère Annie
      d’ailleurs j’ai regardé, je ne peux pas te mettre en suivi dans wordpress, tu as désactivé l’option « suivre » ?

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      La vie de maman un mercredi n’est pas un chemin parsemé de pétales de roses, c’est sûr ! Merci et bon courage pour les journées suivantes 🙂

  • Alwin14

    Encore un post qui m’a bien fait rire… D’ailleurs, c’est fou comme on rigole de ce genre de mésaventure en l’écrivant ou en la racontant, mais beaucoup moins en la vivant ! La célébrité est relative : en tout cas, la tienne est déjà nettement établie ici ! Mais permets-moi de m’insurger contre ta conclusion hâtive : pourquoi une si maigre opinion des journalistes ???? Oui oui, il y en de très bons (au moins, une), ni pervers, ni menteurs, ni vicieux qui te lisent et sont bien loin de vouloir te jeter des oeufs pourris ! 🙂

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Oui tout à fait, c’est drôle aussi quand ça arrive aux autres !
      Merci pour la reconnaissance de ma célébrité, toute relative certes, mais en fait elle me suffit telle qu’elle est !
      Oui tu as raison, je connais moi aussi des journalistes intègres, mais je pensais plutôt aux pseudo-journalistes putassiers des chaînes de téléréalité, bien sûr 😉

  • Maman Nouille

    Je ne sais pas si tu as bien fait, après tout cette scène là aurait bien détrôné celle de Loana et de la piscine au royaume du trash et du bon goût. De quoi faire de l’audience non? (Peut-être aurait il fallu que la crêpe fasse flamber la maison et un ou deux enfants avec pour rajouter du mélo mais je digresse, tu as refusé).
    Moi j’aime bien ce genre d’émission. D’ailleurs souvent je pense à cette version anglaise d’ »on a échangé nos mamans » où la mère donnait à sa gamine de même pas deux ans un paquet de chips comme petit dej’. J’y pense et je déculpabilise de les emmener au mac do de temps à autre.
    Moi sinon , on m’a proposé une émission, pour les jeunes mères enter 18 et 25ans….Malheureusement dix ans trop tard.

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      C’est vrai qu’on se sent moins naze. Mais en même temps, je trouve ça assez démoralisant pour le niveau général de la société, si réellement ces personnes sont représentatives et si ce type d’émission plaît à autant de monde.
      10 ans de plus, bien maquillée et avec un bon éclairage, ça passait comme une lettre à la poste, non ? 😉

  • Maman Lempicka

    Quelle verve, mais quelle verve! J’étais déjà toute émoustillée par le sujet de départ, et tu arrives encore à m’étonner en faisant basculer ton récit dans le scatologique!
    J’aurais réagi exactement comme toi: frétillement puis retour à la réalité, aidée moi aussi de gens moins naïfs même si non germanophones.
    Pour le repousse-cuticule, tu es absoute de ton péché écologique, car je fais bien pire en la matière: les culottes par trop sinistrées finissent parfois directement à la poubelle.
    Merci pour ce franc moment de rigolade!

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci ma jolie ! Je profite encore de ce que je suis avec des enfants d’un âge compatible avec la scatologie. Plus tard, les problématiques vont se déplacer et ce sera moins marrant (Maman, je peux amener un copain / une copine à la maison ?)!
      Tu sais qu’il m’est arrivé aussi de benner de la vaisselle à la poubelle directos, au boulot où certains ne lavaient jamais leurs couverts après avoir mangé ?

  • MumChérie

    Ben t’as bien fait alors 😀 Person j’aurais du mal à me livrer autant dans un reportage. J’ai en revanche participé à un plateau de la quotidienne sur France 5. Mais signé aucun autographe après… 😀

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Je crois que j’ai péché par excès de naïveté. Par « documentaire », j’avais compris interview dans un canapé confortable, dans une atmosphère sombre et feutrée, et non pas « téléréalité ».
      La quotidienne ? Mais il faut me dire quand ! J’aime bien cette émission 🙂

  • queenofthetribu

    Je crois que j’ai rarement autant ri en lisant un article !!! C’était juste magnifique, tu m’as vendu du rêve mdr !!!
    Tu as bien fait de dire non, un étalage de vie privée comme ça, à la télé, ce n’est pas franchement top.
    N’empêche que je ris encore…

  • Marcounet

    Lors d’un match du Biarritz Olympique, un réalisateur en panne d’inspiration a eu l’idée de cadrer sur la tribune située au dessus du couloir d’accès, tribune qui se trouve être la place favorite de mon estimée collègue dont toute la France a donc pu admirer le sourire. Quand je vois comment on l’a gentiment chambrée pour un événement aussi anodin, je n’ose imaginer tout ce que tu aurais dû subir pour sombre histoire de culotte victime d’un accident industriel.
    Connaissant, par tes narrations hilarantes, un certain nombre de tes mésaventures parentales et familiales, (qui me rappellent l’ingéniosité que mes frères et moi mettions à pourrir l’existence de nos parents quand nous avions l’âge de tes enfants,) je sais le mérite que tu as à ne pas leur dévisser la tête deux ou trois fois par jour.
    Il est évident que n’importe quelle séquence de ta vie diffusée à la télé suscitera des réactions de la part de trois groupes de personnes : celles qui auraient agi différemment, celles qui auraient fait la même chose mais qui auraient voulu passer à la télé à ta place et celles qui n’ont aucune idée de ce qu’est éduquer des enfants et qui pensent sont donc être les plus qualifiées pour te donner des conseils. Je crois donc que décliner l’invitation était la meilleure chose à faire.

    Pour ma part, voici que commence une semaine de vacances. Dois-je vraiment préciser que j’attends déjà ta prose avec une impatience certaine ?

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      L’abondance de témoignages confirmant la bonne décision prise (à l’insu de mon plein gré) par mon époux me réconforte. Cependant, cela m’aurait donné l’occasion d’autres articles, comment vais-je faire pour t’occuper pendant tes vacances ?

  • escarpinsetmarmelade

    Encore une fois, je me suis régalée de te lire du début à la fin! Tu as retranscrit à merveille notre soirée au Dellys, ce repère malfamé où se retrouvent les membres de l’éducation nationale en perdition! Et dire que tu as osé t’y aventurer! J’espère que tu n’as pas chopé la syphilis!

  • Mille Vies de Maman

    Désolée (en fait non) mais j’ai ri ! De compassion essentiellement, qui ne s’est jamais retrouvé en toute impuissance face à une culotte pleine impossible à retirer sans en mettre plein les jambes (surtout s’il y a un collant par-dessus)…
    Tu as eu raison de refuser, les montages de ces émissions feraient passer Mère Térésa pour une véritable cassos… Nul doute que cet épisode de mousse au chocolat aurait été surexploité, nettement plus que l’exploit de réussir à coucher tout le monde avant 20h30….

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Merci ! tu es environ la trentième personne à me confirmer que ç’aurait été catastrophique, je vais donc finir par penser que vous avez toutes et tous raison !

    • Petitsruisseauxgrandesrivières

      Ouiiii, et je te présenterais aux journalistes, et je t’offrirais d’énormes lunettes de soleil pour que tout le monde te remarque !

Je suis sûre que tu as plein de choses à me dire :

%d blogueurs aiment cette page :