• accouchement rapide sans péridurale troisième bébé douleurs blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR http://prgr.fr
    maternité

    L’héroïsme inutile

    Âmes sensibles, hommes délicats, primipares sur le point d’accoucher, abstenez-vous de lire ces lignes, et tremblez… Bon, tant pis, je vous aurai prévenus. Vous allez lire un récit extrêmement gore. Car nous allons parler d’accouchement. Et plus précisément, d’accouchement sans péridurale, comme ça, à froid, à l’ancienne, à la dure. J’ai pensé à ce croustillant sujet en voyant le questionnaire partagé par ma super sage-femme, que j’ai transmis à mes connaissances ayant subi, comme moi, les rites initiatiques de la maternité. Je passe sur mes deux premiers accouchements, idylliques, périduralés juste ce qu’il faut pour me vanter ensuite « Oui, les contractions, ça fait mal quand même » lors de mes conversations…

  • éducation,  marmots,  maternité

    Bonne Mère !

    Quand j’étais une jeune mère débutante, j’étais bourrée de certitudes quant à ce que devait être, ou ne pas être (that is the question) un bon parent, ou une bonne mère, si je me réfère à mon nombril. Cela incluait : 1/ Bon, la base évidemment, nourrir mon bébé de mon bon lait plein d’anticorps et de bonnes choses, qui coulerait à flots et le rendrait beau et intelligent, bien plus beau et intelligent que les autres. 2/ Lui apporter la sécurité émotionnelle et psychique dont il avait besoin ; Lui donner un cadre avec des règles afin de structurer son Moi et de ne pas en faire un futur sauvageon qu’il faudrait…

  • retour au travail congé parental indemnisation partage du congé parental parité homme-femme blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR http://prgr.fr
    couple-famille,  maternité,  travail

    Congé parental : la grande hypocrisie

    Ces dernières années il a beaucoup été question du partage du congé parental entre les 2 parents. Pour un premier enfant, pas de grand changement : auparavant le congé était de 6 mois, il peut désormais aller jusqu’à 12 mois à condition que ce soit le 2e parent qui prenne le second semestre. En revanche, pour les parents d’au moins deux enfants, le changement est bien réel : le congé pouvait auparavant aller jusqu’à 3 ans. Désormais, il sera de 3 ans MAIS 24 mois au maximum pour le premier parent (en général la mère), et 12 mois au minimum pour le deuxième parent (en général le père). Que veut-ce dire, mes chers…

  • avoir deuxième enfant peur de ne pas assez aimer amour fusionnel premier enfant blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR http://prgr.fr
    maternité

    Aimer plusieurs enfants

    Au cours de ma vie, je suis passée de une à deux, quand j’ai construit une vie de couple. Puis de deux à trois, lors de la naissance de mon premier enfant. Puis de trois à deux, lorsque j’ai divorcé ; et enfin de deux à quatre, lorsque j’ai rencontré mon mari, papa d’un enfant. Devenir mère, est sans nul doute à mes yeux le plus grand bouleversement qui puisse surgir dans une vie. Bouleversement incroyable, inconfortable parfois, épuisant souvent, mais heureux, toujours : Devenir en un instant responsable pour toujours d’un petit être qui comptera toujours sur moi, et ce de manière particulièrement intense les premières années de sa vie. Il…

  • devenir mère connaître son bébé rencontre accoucher faire connaissance blog maman blog famille recomposée blog les petits ruisseaux font les grandes rivieres blog PRGR http://prgr.fr
    maternité

    Devenir mère

    Vous l’avez désiré, vous l’avez conçu, et vous exultez de joie dans votre salle de bains, votre test de grossesse à la main et la culotte encore aux chevilles : Félicitations, vous êtes enceinte ! Je me souviens de ces moments d’appréhension mêlée de joie, ou de joie mêlée d’appréhension, à chaque test de grossesse, réalisé dès la première heure de retard de règles ; déception parfois, quand le test s’avérait être négatif. Exultation à deux, dans la salle de bain, le nez collé à la bande bleue ténue, qui attestait qu’un petit habitant faisait sa place au creux de mon ventre. Puis vite vite, la prise de sang b-HCG pour confirmer la grossesse,…