• vie personnelle

    Vacances en conditions extrêmes

    Non, je n’ai pas été attaquée par un essaim de frelons ; Non, je n’ai pas été emportée par les 40e rugissants de la Méditerranée ; Je n’ai pas péri étouffée dans un trou creusé par mes enfants sur la plage, ou noyée dans une piscine de rosé, Mais je suis encore en vacances et dans un coin où il n’y a pas la 4G, imaginez-vous cette précarité rudimentaire ? Bref, je vous laisse avec quelques photos laborieusement téléchargées dans cet article approximatif, juste pour dire que je suis toujours de ce monde et que je reviendrai. Des fois que vous soyez inquiets.

  • vie personnelle

    Mon shopping sans prise de tête

    La semaine dernière, je me suis offert une petite virée shopping. Il faut dire que les grands étaient en vacances, les petits en semi-vacances et moi, en pré-vacances. En fin d’après-midi, j’ai donc posé un acte féministe militant : je me suis dirigée vers Monoprix, avec en tête le secret projet d’y trouver des lunettes de soleil qui m’évitent de cassez mon PEL (vide, d’ailleurs) en achetant la paire de Ray-Ban sur laquelle je salive depuis des mois. Monoprix, temple de perdition pour les working-mums qui sortent du boulot. Cela n’a l’air de rien comme cela, Mais en fait le processus qui m’a menée chez Monoprix a été infiniment plus…

  • souvenir,  vie personnelle

    Yes, I did it : Thalasso à Belle-Île-en-Mer

    Vous avez cru que c’était fini ? Que j’avais tiré toute la substantifique moelle de ce désormais légendaire week-end à Belle-Île-en-Mer ? Point du tout. J’ai gardé sous ma botte un peu de grain à moudre. Vous irez relire les épisodes précédents afin de vous rafraîchir la mémoire, et de faire grimper mes statistiques (rapport au plan machiavélique précédemment échafaudé). Saoulés de vagues, d’air frais et de Sarah Bernhardt, et bientôt trempés par une pluie drue bien bretonne, nous partîmes pour rentrer dans notre humble chaumière. Nos vélos électriques, comme des coursiers fringants qui sentent l’écurie et leur picotin d’avoine, avançaient à vive allure. Autant de sport méritait bien une petite récompense…