• au fil des jours,  société,  souvenir

    Jean-Yves

         Souvent je le vois depuis ma fenêtre, en hauteur, silhouette ramassée tout en bas dans la rue. Parfois sur le trottoir, parfois en plein milieu de la chaussée. Sur un vieux fauteuil roulant, son grand corps maigre un peu tassé, Jean-Yves avance. D’une seule main il tourne la roue, d’un seul pied il pousse sur le sol pour avancer. Qu’il pleuve comme vache qui pisse, qu’il vente à décorner les bœufs, ou que le soleil brille, Jean-Yves avance à petits demi-pas, une clope au bec, fait le tour du pâté de maisons et discute avec les riverains. Toujours gentil, toujours aimable, les idées plutôt claires, en dépit de l’AVC…

  • au fil des jours,  éducation,  marmots,  société

    Cultiver l’ouverture du cœur

    Hier soir, nous avons reçu au courrier, d’une part une lettre d’Enfants du Mékong nous informant que nous parrainerons désormais une petit fille laotienne, et d’autre part le petit journal d’informations de Médecins sans Frontières. Pour Enfants du Mékong, le courrier était accompagné d’un document expliquant la situation sociale, économique, géographique de la petite fille et de sa famille. Ma grande me l’a chipé avant même que j’aie pu le lire. Puis elle a commencé à ouvrir de grands yeux lisant la description des conditions de vie de cette famille (une seule pièce pour une famille de 4 personnes, le métier à tisser de la mère prenant une grande part…

  • Noël, père Noël, croire au Père Noël, enfants, mentir, histoire, blog maman, blog famille recomposées, blog PRGR, blog Les petits ruisseaux font les grandes rivières, prgr.fr
    au fil des jours,  marmots

    Père Nono et Cie

    Ce matin, discutant dans l’ascenseur  avec ma voisine qui comme moi emmenait sa descendance à l’école, j’ai fait une grosse gaffe. Elle me dit : – « Hier nous sommes allés à la fête de Noël d’entreprise de mon mari ». Et moi, ingénument, je regarde la petite et lui dis : – « Alors tu as eu un beau cadeau ? » avec mon sourire le plus suave. La maman me regarde avec de gros yeux et réplique : – « Mais non, pas du tout ! Enfin ! C’est le père Noël qui amène les cadeaux ! » – « Aaaaaaaaah », réponds-je toute contrite. Mon chéri et moi-même sommes père-Noël discordants. Lui est à fond pour, moi à fond contre. Les raisons…

  • éducation,  marmots,  maternité

    Bonne Mère !

    Quand j’étais une jeune mère débutante, j’étais bourrée de certitudes quant à ce que devait être, ou ne pas être (that is the question) un bon parent, ou une bonne mère, si je me réfère à mon nombril. Cela incluait : 1/ Bon, la base évidemment, nourrir mon bébé de mon bon lait plein d’anticorps et de bonnes choses, qui coulerait à flots et le rendrait beau et intelligent, bien plus beau et intelligent que les autres. 2/ Lui apporter la sécurité émotionnelle et psychique dont il avait besoin ; Lui donner un cadre avec des règles afin de structurer son Moi et de ne pas en faire un futur sauvageon qu’il faudrait…

  • au fil des jours,  société,  souvenir

    Johnny Forever

    Hier, Johnny est mort. Le mythique Johnny, l’éternel Johnny, l’immortel Johnny, immortel comme Jean d’Ormesson, mais pas tout à fait dans le même style, n’est plus. Je n’étais pas particulièrement fan de Johnny. J’aimais bien quelques-unes de ses chansons, mais je n’ai jamais acheté un de ses albums, et je ne me suis pas fait tatouer son portrait sur les bras. J’aimais bien aussi sa marionnette aux Guignols de l’Info, presque aussi mythique que lui. Pourtant quelque chose dans sa vie, plus que dans sa mort, me touche. Johnny était un homme au comportement autodestructeur, alcoolique, toxicomane. Et ce malgré son -apparente- réussite (au moins médiatique et artistique). Au-delà de…